Publicité

10 octobre 2020 - 06:00

Événement interactif

Les portes ouvertes virtuelles du Cégep de Trois-Rivières prévues les 3 et 4 novembre

Par Salle des nouvelles

Cette année, en raison du contexte actuel, le Cégep de Trois-Rivières utilisera la formule virtuelle pour la tenue de ses portes ouvertes qui se dérouleront dès 17 h 30, le mardi 3 novembre pour les programmes préuniversitaires et le mercredi 4 novembre pour les programmes techniques.

L’évènement interactif, destiné aux élèves de cinquième secondaire leur permettra notamment de découvrir plus de 40 programmes préuniversitaires, techniques et DEC-Bac du Cégep de Trois-Rivières et ainsi, alimenter leur réflexion sur la poursuite d’études postsecondaires.

Ils et elles pourront également s’informer sur la vie étudiante et les différents services offerts.

« Les portes ouvertes sont un évènement phare de l'année pour les futurs étudiants qui amorcent leur réflexion pour la poursuite de leurs études. Nous sommes heureux de permettre aux visiteurs d’explorer virtuellement les programmes et de faire découvrir les services aux étudiants à travers une vidéo interactive. De plus, cette dernière mènera à des rencontres en direct avec nos programmes. Nous mettons en place cette nouvelle formule afin de prendre soin de nos futurs étudiants et de leurs accompagnateurs », souligne Louis Gendron, directeur général du Cégep de Trois-Rivières.

Inscriptions aux rencontres en direct

Au cours de ces deux soirées, en plus de découvrir les divers cheminements
scolaires, les visiteurs pourront échanger et discuter avec des représentants
de chaque programme selon les plages horaires proposées soit : le 3 novembre pour les programmes préuniversitaires et le 4 novembre pour les programmes techniques. Il est recommandé de s’inscrire avant l’évènement sur le site internet du Cégep.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.