Publicité

27 septembre 2020 - 09:00

COVID-19

Malgré le contexte, une population étudiante stable au Cégep de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

Au terme du recensement de l’effectif étudiant qui s’effectuait cette semaine dans tous les cégeps de la province, au Cégep de Trois-Rivières, le nombre d’étudiants ayant choisi d’étudier dans son institution s’est maintenu cette année.

Le nombre total d’étudiants inscrits est de 3 720 comparativement à 3717 au même moment l’an dernier.

Pour la directrice des études et de la vie étudiante, Nathalie Cauchon, le modèle hybride d’enseignement (en classe et à distance) de même que le protocole sanitaire rigoureux appliqué depuis le début de la session ont permis d’éviter une hausse du taux d’abandon.

Les statistiques récoltées par le collège, sur une période de 10 ans, démontrent en effet que le taux d’abandon n’est pas plus significatif cette année en raison de la pandémie. D’ailleurs, les raisons invoquées par les personnes s’étant désistées cette année ne sont pas différentes des autres années.

« Nous sommes rapidement entrés en contact avec nos nouveaux étudiants admis en mai dernier et au début du mois d’août. Nous leur avons offert des journées préparatoires et des ateliers avant le début de la session afin de bien les préparer à la réalité collégiale en temps de pandémie. Également, la relation entre l’étudiant et ses enseignants est un élément clé qui a fait consensus auprès de tous les acteurs concernés. Cette relation se traduit notamment par des communications et des ajustements en continu», résume Nathalie Cauchon.

Cinq cas confirmés

À noter que les données concernant les cas positifs confirmés au Cégep de Trois-Rivières sont publiées sur la page Coronavirus du site Web du cégep.

Ces données sont mises à jour quotidiennement et présentent les cas positifs, confirmés par la Direction de la santé publique, de toute la communauté collégiale (étudiants et membres du personnel).

Vendredi 25 septembre au matin, le Cégep comptait cinq cas confirmés.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.