Publicité

25 mai 2020 - 16:27

PANDÉMIE COVID-19

Trois nouveaux cas confirmés à l’école Saint-Paul, reprise des cours mercredi

Par Salle des nouvelles

À la suite de l’opération de dépistage de la COVID-19 qui s’est déroulée durant la fin de semaine auprès des élèves et des membres du personnel de l’école Saint-Paul, la Commission scolaire du Chemin-du-Roy confirme que trois nouveaux cas se sont ajoutés à ceux déjà déclarés. Ces nouveaux cas concernent un membre du personnel et deux élèves.

À la lumière des résultats et selon la recommandation de la Direction régionale de Santé publique, l’école peut être rouverte. Toutefois, pour des raisons administratives, la Commission scolaire a pris la décision d’effectuer le retour en classe des élèves pour mercredi.

Retraits préventifs à l’école Saint-Philippe

De plus, à la demande de la Direction régionale de Santé publique, les élèves d’une classe de l’école Saint-Philippe, composée de trois enfants, ont été retirés de façon préventive, car un de ces élèves est actuellement sous enquête, ayant un lien de fratrie avec un élève testé positif de l’école Saint-Paul.

Mesures de désinfection et mesures de protection

La Commission scolaire tient à rappeler qu’une désinfection complète de l’école Saint-Paul a été effectuée durant la fin de semaine. Les membres du personnel auront accès, comme depuis le début du retour en classe, à tous les équipements de protection personnels recommandés par la CNESST.

De plus, les mesures quotidiennes de désinfection et de nettoyage se poursuivront. Il est à noter que la Direction régionale de Santé publique a vérifié et approuvé la conformité de l’ensemble des mesures sanitaires mises à en place à l’école.

Le directeur général de la Commission scolaire du Chemin-du-Roy Luc Galvani a tenu à saluer la grande collaboration des membres du personnel, des parents des élèves et du personnel du réseau de la santé pour l’efficacité avec laquelle l’opération de dépistage s’est déroulée.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.