Publicité
5 février 2020 - 12:00

Finale locale

Treize numéros hauts en couleur aux Cégeps en spectacle, ce soir

Par Salle des nouvelles

La finale locale du prestigieux concours étudiant Cégeps en spectacle, sera présentée au Cégep de Trois-Rivières  dès 19 h 30, ce soir au Théâtre. Les spectateurs pourront découvrir des numéros variés, enchanteurs, humoristiques qui ne laisseront pas de marbre quels que soient les goûts.

Cette année, 13 prestations seront présentées, danse, chant, art oratoire, musique et magie-humour:

• Les désaccordés - David Beaudry William Boisvert, Julien Chandonnet, Patrice Cloutier et Caroline Vasseur - Musique / Mixte;
• Charlotte Léveillé - Chant-Musique / Création;
• Viktor Simard - Danse / Mixte;
• Elyanne Desaulniers - Art oratoire – Chant / Mixte;
• Quintessence - Jacob Bisaillon, Zachary Dubé, Charles Gagnon, Vincent Janelle et Mathis Magny - Chant – Musique / Création;
• Ariane Mauger et Maryssa Plante-Corbin - Danse / Mixte;
• Uwu - Étienne Belley et Ioannis Nikoloudis - Musique / Création;
• Gabriel Lefebvre - Musique / Mixte;
• Nicolas Tardif - Magie – Humour / Création;
• Charlotte Pépin-Tanguay et Ariane Gagnon - Chant – Musique / Interprétation;
• Jordan Awashish et Wasimia Flamand-Charland - Chant – Musique / Mixte;
• Audrey Dupont - Danse / Mixte;

• Roffstoff - Benjamin Gendron, Jérémie Legault, Olivier Milette, Félix-Antoine Vautour - Chant – Musique / Création.

Le numéro gagnant recevra une bourse de 350 $ et représentera le collège lors de la finale régionale qui se déroulera au Cégep de Trois-Rivières le 21 mars prochain. La deuxième position remportera une bourse de 250 $ ainsi que le prix coup de cœur du public, une bourse de 250$.

Les billets sont en vente au cout de 7 $ auprès des participantes et des participants ainsi qu’au socioculturel (HA-1328) ou à la porte le soir de l’évènement.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.