Publicité

3 février 2020 - 14:00

Une visite immersive avant la fin du 1er tour des admissions au collégial

Soirée Visite et explore: le Cégep de Trois-Rivières ouvre ses portes demain

Par Salle des nouvelles

Demain de 18 h à 20 h, le Cégep de Trois-Rivières ouvrira ses portes aux visiteurs pour la soirée "Visite et explore". À quelques semaines du 1er mars, date de fin du 1er tour des admissions au collégial, ceux-ci pourront visiter les programmes de façon immersive.

Pour les élèves de 5e secondaire, ce sera l’occasion de confirmer leur choix. Les élèves d’autres niveaux et les candidats envisageant un retour aux études pourront, quant à eux, explorer différentes formations.

Les pavillons des Sciences et des Humanités seront accessibles à tous. Des enseignants et des étudiants seront sur place pour échanger avec les visiteurs et répondre à leurs interrogations. À l’horaire : démonstrations, simulations, présentations de projets d’étudiants, utilisation d’équipements, etc.

Des ressources seront présentes pour informer les participants sur la vie collégiale et les activités en place de même que sur l’ensemble des services offerts à la communauté étudiante. Des visites des résidences seront aussi organisées. Tout sera mis en place pour que les futurs étudiants puissent faire
un choix éclairé.

L’accueil se fera à la porte 6 au pavillon des Humanités (rue Marguerite-Bourgeoys) et à la porte 1 au pavillon des Sciences (rue De Courval). Le stationnement sera gratuit pour l’activité. Un service de navette sera également offert entre les deux pavillons. Pour rappel, le Cégep de Trois-Rivières est un des cégeps qui offrent le plus grand choix de cheminements au Québec avec plus de 40 programmes d’études préuniversitaires, techniques et DEC-Bac alliant ingéniosité, créativité, dévouement, curiosité et leadeurship.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.