Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
22 février 2018 - 11:02

5 à 7 emplois en Génie civil : un 13 qui sème le bonheur!

Par Salle des nouvelles

Le mardi 13 février dernier se tenait la 13e édition du 5 à 7 emplois du département de Technologie du génie civil du Cégep de Trois-Rivières. L’objectif de l’évènement est de permettre aux étudiants et aux recruteurs en génie civil de se rencontrer en face à face et d’établir les besoins pour un emploi permanent, un stage ou un emploi d’été.  

Ce 5 à 7 emplois est réservé aux élèves du programme de Technologie du génie civil, dans lequel sont inscrits actuellement plus d’une centaine d’étudiants, dont une trentaine de finissants.  Il s’agit d’une occasion unique de rencontrer des candidats en un seul lieu et en si peu de temps.
Lors de la dernière révision du programme, un accent particulier a été mis sur les besoins du marché et des entreprises de la région. Avec tous les projets de réfection des infrastructures vieillissantes, les défis de construire de nouvelles structures et le vieillissement de la population, nos étudiants constituent une belle relève remplie de promesse.

Il faut souligner que les efforts de tous les membres du département ont été surtout alimentés par l’implication des étudiants. La soirée fut une réussite autant de l’avis des étudiants que des recruteurs. Parions que cette 13e édition est loin d’être la dernière!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.