Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
5 décembre 2017 - 14:14

François Casabon nommé directeur des Services informatiques au Cégep de Trois-Rivières

Par Salle des nouvelles

La direction du Cégep de Trois-Rivières est heureuse d’annoncer la nomination de monsieur François Casabon au poste de directeur des Services informatiques du Cégep de Trois-Rivières. Il intègrera ses nouvelles fonctions le 22 janvier prochain.

Monsieur Casabon détient une maitrise en Administration publique, option gestionnaire de l’École nationale d’administration publique et un baccalauréat en Administration des affaires de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR). De plus, il détient un DEC en informatique.

Monsieur Casabon a plus de 25 ans d’expérience dans son domaine. Il a commencé sa carrière à l’École commerciale de Trois-Rivières où il a agi comme technicien en informatique, enseignant, administrateur de réseaux et finalement coordonnateur des services informatiques et administratifs, pendant plus de dix ans. Par la suite, il a obtenu un poste de directeur du service des technologies de l’information au Campus Notre-Dame de Foy, poste qu’il a occupé 8 ans. Durant les dernières années, il a été directeur des ressources matérielles et immobilières (technologiques) à l’École nationale d’administration publique de Québec et, depuis 2014, il est directeur adjoint des technologies de l’information à la Fédération des cégeps. Pendant toutes ces années, il a su acquérir l’expérience nécessaire en gestion et a sans cesse maintenu ses connaissances en suivant des formations spécialisées dans le domaine des technologies.

Par son expérience, sa vision stratégique axée sur les résultats, son esprit d’équipe et son leadeurship, monsieur Casabon saura relever le défi avec succès!

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.