Publicité

7 octobre 2021 - 13:07

L’établissement appartient à la famille Letendre depuis 1959

La bannière TRP Maska maintenant à Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Kenworth Maska a annoncé aujourd’hui qu’elle ajoute la bannière TRP Maska à son garage de Trois-Rivières.

Le Centre du Ressort T-R (CRTR), situé au 1970 rue de la Sidbec Sud, se joint à la marque TRP sous le nom de TRP Maska Trois-Rivières.

L’établissement qui appartient à la famille Letendre depuis 1959 conservera les mêmes opérations, soit l’entretien et la réparation de camions lourds et de remorques, la vérification mécanique accréditée par la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ), la vente de pièces d’origine et de rechange à prix compétitif et un service de livraison quotidien.

Avec cet ajout, les clients bénéficieront d’un plus grand réseau et des standards de la bannière TRP selon la direction.

Pour Kenworth Maska, il s’agit d’une deuxième succursale TRP Maska.

Rappelons que les produits TRP possèdent une garantie nationale, honorée partout dans le réseau Kenworth et propose une large gamme de pièces, des échappements aux transmissions et des freins à l'éclairage LED - plus de 110 000 pièces dans le monde.

Les pièces TRP sont prises en charge par un réseau de 2 000 points de pièces et de service à travers le monde et les détaillants agréés s'appuient sur un réseau mondial de 17 centres de distribution de pièces.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.