Publicité

1 septembre 2020 - 09:00

Commerces locaux

Tourisme Bécancour lance un passeport citoyens

Par Salle des nouvelles

Consommer chez soi est plus qu’essentiel et important en cette période. L’équipe de Tourisme Bécancour et ses membres ont réalisé un passeport qui permettra aux citoyens de Bécancour de se prévaloir de plusieurs bonifications et rabais sur le territoire.

Les utilisateurs de ce passeport pourront avoir droit à des objets gratuits ou des rabais dans plusieurs attraits, commerces, restaurants, hébergements et boutiques membres de Tourisme Bécancour.

L’objectif du passeport est de faire connaitre les commerces et attraits locaux et de leur donner une belle visibilité. Depuis deux semaines, les attraits participants ont débuté la distribution dans leurs locaux respectifs auprès de leur clientèle.

De plus, tous les Bécancourois recevront le passeport via le Publisac de demain, mardi 1er septembre. Ceux-ci sont également disponibles au Bureau d’information touristique de Saint-Grégoire, jusqu’à épuisement des quantités.

Comment fonctionne le passeport ?

Il faudra détacher le coupon désiré et le présenter chez le membre de Tourisme Bécancour, tout en respectant les modalités respectives indiquées au verso du coupon.

La plupart des coupons seront valides uniquement pour la fin de l’été et l’automne 2020, en concordance avec la saison touristique et les ouvertures des commerces. Les coupons afficheront donc des dates pour leur validité.

Les participants à ce passeport sont : la Fromagerie l’Ancêtre, Amérispa, l’Auberge Godefroy, le Marché Godefroy, Ô Quai des brasseurs, le Manoir Bécancourt, le Pub Cochon Fumé, le Moulin Michel de Gentilly, la Maison de Bibi, la Distillerie du Quai, les Hémérocalles de l’Isle et le vignoble Clos de l’Isle, le vignoble Le Fief de la rivière, le Centre de la biodiversité du Québec, L’Angélaine, la boutique Plumes et Pacotilles, la Société acadienne Port-Royal et le Parc régional de la rivière Gentilly.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.