Publicité

29 septembre 2021 - 11:28

Alain Blanchette peint au milieu de la forêt, des lacs et des replis du plateau laurentien

« Vision perso, abstraite, nature, urbaine… », une nouvelle exposition à La petite Place des Arts

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La petite Place des Arts de Saint-Mathieu-du-Parc présentera l’exposition « vision perso, abstraite, nature, urbaine… » de l’artiste Alain Blanchette du 1er au 17 octobre dans la salle Desjardins.

Né à l’Ascension au Lac St-Jean, Alain Blanchette a fait carrière en coiffure. Il a été coiffeur de plateau à l’occasion de démonstrations de mode.

Son parcours professionnel lui a permis de travailler la couleur, les matières et les formes. Inspiré par son environnement, ses œuvres traduisent la dynamique des saisons et des transformations de la nature.

Pour ce projet d’exposition, il propose deux volets.

D’abord, une série expressionniste d’arbres aux écorces vibrantes et rythmées par la couleur. Puis, une série abstraite inspirée par la nature.

Alain Blanchette peint au milieu de la forêt, des lacs et des replis du plateau laurentien. Ses thèmes privilégiés sont les villes anciennes et la nature.

C’est à partir d’un milieu naturel sauvage qu'il livre quelques-uns de ses tableaux.

L’exposition est gratuite.

La petite Place des Arts est ouverte les mercredis, jeudi, vendredi de 13h à 17h et les samedis, dimanche de 10h à 17h.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.