Publicité

19 juin 2021 - 15:00

Plusieurs événements gratuits

45 spectacles présentés à Quai en fête

Par Catherine Deveault

Du 30 juin au 10 septembre, la scène de Quai en fête vibrera à tous les mercredis, vendredis, samedis et dimanches. Cette année, le nombre plus restreint de spectateurs à chacun des évènements, a incité les organisateurs à présenter davantage de spectacles.

Pour la présidente de Quai en fête Clairette Biron « Cette programmation a été conçue avec  toute la fébrilité engendrée par les retrouvailles. Retrouver d’abord ce site enchanteur, les  spectateurs, la scène et les artistes, au beau milieu du fleuve est une chance incroyable ». La programmation est éclectique, accessible et sur les 45 spectacles présentés, plus d’une  vingtaine seront gratuit. 

Pour Pascal Doucet directeur général, « On sait tous que les artistes carburent à avoir de la  scène et le plus souvent possible. Cet été, ce sera près de 200 artistes dont 70 qui sont des  Bécancourois et brilleront sous nos projecteurs pour notre plus grande fierté ».  

5e anniversaire

Les célébrations du 5e anniversaire du Quai en fête qui devaient avoir lieu l’an dernier, se tiendront cette année. La semaine du 22 au 29 août, marquera cet évènement qui culminera avec  le spectacle de QW4RTZ et les Wooden Shape en première partie ainsi que du spectacle de  Pépé et sa guitare. 

Une première, Quai en fête présentera son spectacle signature, il s’agit de la revue musicale  « Simplement Dassin », qui sera soutenue par une dizaine d’artistes professionnels et semi professionnels de la Ville de Bécancour.

Cette idée qui a germée avec l’équipe du 150e de Ste Angèle a dû être repoussée. Toutefois, cet évènement sera souligné lors de la  première de Simplement Dassin et sera à l’affiche du 2 au 5 septembre.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.