Publicité

29 mai 2020 - 09:56

Des mesures particulières sont mises en place

Le Musée Pop de Trois-Rivières rouvre ses portes le 20 juin

Par Salle des nouvelles

Le Musée POP rouvrira ses portes au public le samedi 20 juin prochain, après plus de trois mois de confinement, en respectant les normes sanitaires en vigueur.

L'équipe du Musée s'est assurée de mettre en place toutes les mesures sanitaires exigées par le gouvernement, ce qui lui permettra d'ouvrir aux visiteurs en toute sécurité. Ceux-ci seront avisés des consignes dès leur arrivée: respect des mesures de distanciation physique, désinfection des mains, déplacement unidirectionnel, pastilles d'attentes, etc. Des tournées fréquentes seront faites par l'équipe d'entretien afin d'assurer une désinfection régulière des surfaces communes. 

Réservations en ligne cet été

Pour la saison estivale, le Musée privilégiera les réservations en ligne qui seront disponibles, à partir du 15 juin, sur le site Internet du Musée, tant pour les visites de la prison que pour celles des expositions du Musée. 

Comme le mentionne la directrice générale, Valérie Therrien: « Je suis très contente de préparer cette réouverture. Nos employés reviennent graduellement au travail, avec beaucoup de motivation et d'entrain, et nous avons tous hâte de revoir nos visiteurs en priorisant leur sécurité. Cette pandémie nous force à être créatif et à repenser notre offre. D'ailleurs, nous annoncerons des propositions de visites inédites très prochainement! »

Toute l'équipe du Musée POP dit avoir hâte d'ouvrir à nouveau aux visiteurs et lance une invitation spéciale aux gens de la région qui n'ont pas encore eu l'occasion de découvrir les expositions à l'affiche. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.