Publicité
9 juin 2019 - 10:45

Tourisme Bécancour ainsi que le Quai en fête s’unissent afin de proposer ce nouveau concept

Familles qui « qui bougent », un tout nouveau concept!

Par Salle des nouvelles

Tourisme Bécancour, ainsi que le Quai en fête s’unissent afin de proposer un tout nouveau concept familial cet été au Quai de Sainte-Angèle, soit le projet Familles « qui bougent »! Cette activité motrice et culturelle pour nos tout-petits se déroulera tous les samedis de la saison estivale du 29 juin au 21 août 2019 au quai de Sainte-Angèle.  

Les familles sont invitées à se diriger directement au quai de Sainte-Angèle ou prendre la navette fluviale tôt le matin en partance de Trois-Rivières. Dès 10 h 30, une kinésiologue attendra nos petits bouts de choux pour une mise en forme extérieure ou sous le chapiteau, donc on bouge et on se dégourdit sur de la musique en plein air! Ensuite, c’est un départ en trolley vers le Parc écologique Godefroy qui est au programme. Les familles pourront, à leur rythme, découvrir le circuit La magie des gnomes! Un petit présent sera remis aux enfants à cette occasion! On peut même apporter un pique-nique et le déguster sur place. Si les familles désirent rester au Quai plutôt que de se diriger vers le Parc écologique Godefroy, jeux de société géants, animations, contes et maquillage seront disponibles. Vers 13 h 30 les familles pourront repartir en navette fluviale ou rester sur place pour profiter de l’ambiance estivale bécancouroise.  

Outre la charge de la navette fluviale pour ceux qui l’utiliseront, cette activité est gratuite.

C’est le rendez-vous familial par excellence cet été!

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.