Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
23 novembre 2018 - 13:51 | Mis à jour : 14:03

Nouvelles expositions au Musée Pierre-Boucher

Par Salle des nouvelles

À l’occasion de la période des Fêtes, le Musée Pierre-Boucher, 858 rue Laviolette, Trois-Rivières, présente des expositions festives du 2 décembre 2018 au 27 janvier 2019.

Dans toutes les salles d’exposition temporaires, « Belle à croquer » présente les œuvres joyeuses de M. Jacques Lisée. L’artiste allie ses deux passions, soit la sculpture et la peinture.

Depuis plus de quarante ans Jacques Lisée réalise des bas-reliefs en bois polychromes. Les sujets que l’artiste privilégie sont des scènes caricaturales, images habilement déformées, des vieillards à la physionomie attachante, le tout présentée sous une forme humoristique.

L’artiste nous présente aussi quelques bronzes de son imaginaire. Les œuvres de Jacques Lisée sont très recherchées par les collectionneurs. Pour terminer cette présentation, les créations de M. Laurent Désilets, maquettiste de Trois-Rivières agrémentera l’exposition.

À La Salle Petit, « Féerie de Noel » nous propose le troisième volet de l’immense village de Noël de la collection du musée. Cette année encore, les visiteurs seront émerveillés par le scintillement des lumières et la présence de nombreux personnages.

Le Couloir présente une sélection de crèches en bois sculpté, découpé, tourné ou assemblé par des artistes de différentes régions du Québec. Ces crèches sont issues de la collection du musée.

Événement

Le vernissage se déroulera, le dimanche 2 décembre 2018, à 14 heures, sous la présidence d’honneur de M. Michel Bois, rédacteur en chef de la revue Magazin’Art. L’exposition se poursuivra jusqu’au 27 janvier 2019.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.