Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
10 octobre 2018 - 10:00

La Ville de Trois-Rivières reçoit le trio français Des Équilibres

Présentée en collaboration avec la Ville de Trois-Rivières, la série Musique à St. James de l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières démarrera en lion avec le trio français Des Équilibres, le dimanche 14 octobre prochain à 15 h à l’église St. James.

 

De passage au Canada, l’ensemble Des Équilibres s’arrêtera à Trois-Rivières avec son récital Des cordes marines, consacré aux compositeurs français de l’entre-deux-guerres Jean Cras, Joseph-Ermend-Bonnal et Albert Roussel. Contemporains de Ravel et de Debussy, ces compositeurs habités par la mer et injustement tombés dans l’oubli ont laissé de magnifiques œuvres que s’affaire à faire revivre le trio formé d’Agnès Pika (violon), Blandine Leydier (alto) et Armance Quéro (violoncelle). Voyez l’ensemble en concert ici.

 

Salué pour « l'enthousiasme, la musicalité et la dévotion musicale de ces musiciennes » (Musicweb) dont « les trois archets féminins en exaltent les couleurs vives et les rythmes basques » (Journal Diapason), l’ensemble a enregistré sous étiquette Arion les œuvres au programme du récital afin que le public découvre également leur beauté et leur importance artistique.

 

PROGRAMME

Joseph-Ermend Bonnal (1880-1944)

Trio pour violon, alto et violoncelle (1934)

 

Jean Cras (1879-1932)

Trio à cordes (1925)

 

Albert Roussel (1869-1939)

Trio à cordes, opus 58 (1937)

 

RÉSERVATIONS

Billet (taxes en sus) : 32,49 $ (régulier) • 12,50 $ (étudiant)

Réservations : 819 380-9797 • 1 866 416-9797 • Réseau Ovation

 

La série Musique à St. James se poursuivra le dimanche 25 novembre prochain un récital du pianiste trifluvien Jean-Luc Therrien et du violoniste français Jean-Samuel Bez, suivront Du rêve à la Russie avec, notamment, la harpiste Valérie Milot (28 avril 2019), Instinct de vie (26 mai 2019) et Le soleil se lève à l’est (9 juin 2019).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.