Publicité
LaPlaza - Centre d'achats en ligne
8 mars 2018 - 11:28

Bad Religion au Festivoix de Trois-Rivières !

Par Salle des nouvelles

Le groupe Bad Religion, la royauté de la musique punk rock depuis près de 40 ans, offrira un concert le samedi 30 juin au FestiVoix de Trois-Rivières sur la scène Loto-Québec des Voix Populaires !

Véritable institution dans le monde de la musique punk rock à l'échelle mondiale avec plus de 5 millions d'albums vendus, Bad Religion voit son public se renouveler constamment, génération après génération. Toujours actif sur scène, la formation s'apprête à lancer un nouvel album dans les prochains mois, en plus de présenter des concerts ce printemps en Amérique du Nord et en Europe.

Formé en 1980, en Californie, Bad Religion est reconnu pour ses textes engagés faisant la critique sociale de la société, de la politique et de l'égalité des droits, sur fond d'humour noir.

À ce jour, Bad Religion a sorti seize albums studio, deux albums live, trois albums de compilation, trois EP et deux DVD. Sans conteste un des plus grands groupes de l'histoire du punk, le légendaire combo californien a inspiré la venue au monde de plusieurs groupes connus mondialement tels : The Offspring, NOFX, Rage Against The Machine, Lagwagon et Rancid.
 
MISE EN VENTE ZONE AVANT-SCÈNE, BILLETS ET PASSEPORTS 
Le spectacle de Bad Religion est proposé dans la programmation régulière du FestiVoix qui est accessible soit à l'achat du passeport pour les 9 jours de festival au coût de 43$ (taxes incluses) ou avec le billet journalier au coût de 25$ (taxes incluses).

Une zone avant-scène de seulement 200 billets au coût de 75$ (tx.incl.) est dès maintenant mise en vente!

Achats : www.festivoix.com (frais d'administration et de services applicables)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.