Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Secteur alimentaire

Le code de conduite ne ferait pas augmenter les prix, défend le patron d’Empire

durée 15h00
2 avril 2024
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
email
Par La Presse Canadienne

Le grand patron d'Empire, Michael Medline, a défendu qu'il n'existe aucune preuve qu'un code de conduite des épiciers ferait augmenter les prix des aliments au Canada. 

Le président et chef de la direction de la société mère de Sobeys, qui exploite l'enseigne IGA au Québec, a fait ce commentaire lors d’un événement du Conseil canadien du commerce de détail à Toronto mardi.

M. Medline a assuré qu’il ne soutiendrait pas l'adoption d'un code de conduite s’il pensait que cela aurait un effet inflationniste. 

L’automne dernier, Loblaw et Walmart ont déclaré qu’ils ne signeraient pas le code tel qu’il est actuellement rédigé, bloquant ainsi l'adoption du texte qui était presque terminé.

Les partisans du code affirment qu’il contribuera à uniformiser les règles du jeu pour les fournisseurs et les petits détaillants en alimentation. Pour leur part, Loblaw et Walmart craignent que le texte entraîne une augmentation du prix du panier d'épicerie. 

L'impasse pourrait faire en sorte qu'un code soit imposé plutôt qu'il soit volontaire. Le comité de la Chambre des communes chargé d'étudier les prix des denrées alimentaires a indiqué à Loblaw et Walmart que s'ils n'y adhèrent pas, le comité recommanderait que le code devienne loi.

M. Medline s'est dit frustré par les délais liés à l’avancement de ce projet, mais il continue de croire qu'il existe un moyen d'adopter un code volontaire au lieu d’imposer une réglementation. «Il est grand temps d'en finir avec cela», a-t-il déclaré.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 avril 2024

Alerte: le taux de chômage s'établit à 6,1 % au Canada et à 5,0 % au Québec en mars

L'emploi a peu varié au Canada en mars, alors que le taux de chômage a augmenté de 0,3 point de pourcentage pour atteindre 6,1 %, selon Statistique Canada. Au Québec, l'emploi a reculé de 18 000 et le taux de chômage a progressé de 0,3 point de pourcentage pour atteindre 5,0 %. Plus de détails à venir.

2 avril 2024

Fitzgibbon ne ferme pas la porte à offrir des minéraux pour attirer des entreprises

Le ministre de l'Économie, de l'Innovation et de l'Énergie Pierre Fitzgibbon ne ferme pas la porte à offrir des minéraux, comme le lithium, pour attirer de nouveaux joueurs dans la filière batterie. Selon ce que rapportait Radio-Canada la semaine dernière, le gouvernement serait prêt à céder des parts qu’il détient dans l’entreprise Nemaska ...

29 mars 2024

La CNESST se dit prête à appliquer la loi sur la santé psychologique au travail

La Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a affirmé vendredi qu'elle «mettra tout en œuvre» pour accompagner les milieux de travail dans les changements apportés par l'adoption de la Loi visant à prévenir et à combattre le harcèlement psychologique et la violence à caractère sexuel en milieu de ...