Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

À Trois-Rivières

Le prix moyen d’une maison unifamiliale franchit les 300 000 $

durée 09h35
19 avril 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Selon l’étude sur le prix des maisons de Royal LePage, publiée aujourd’hui, le prix moyen des propriétés tous types confondus dans la région Trois-Rivières atteint 295 200 $ au premier trimestre de 2022, une hausse de 25,6 % comparativement à la même période l’an dernier.

Selon l’étude le prix médian d’une maison unifamiliale détachée a quant à lui observé une croissance de 26,7 % d’une année sur l’autre pour atteindre 316 800 $. « Les données relatives aux prix, qui comprennent à la fois celles des propriétés du marché de la revente et celles des nouvelles constructions, sont fournies par la société sœur de Royal LePage, RPS Solutions pour propriétés résidentielles, une société d’évaluation immobilière canadienne de premier plan », précise le communiqué.

« L’étau s’est vraiment resserré sur le marché immobilier », remarque Martin Leblanc, dirigeant-propriétaire de Royal LePage Mauricie à Trois-Rivières. « Il y a cinq ans, nos clients avaient du temps pour réfléchir avant de faire une offre et leurs chances étaient bonnes de mettre la main sur la propriété désirée. Puis, la demande a commencé à dépasser l’offre il y a trois ans, limitant les acheteurs dans leur choix. Aujourd’hui, l’acheteur est chanceux lorsqu’il met la main sur une propriété. »

Du côté des ventes, les transactions de maisons unifamiliales à Trois-Rivières ont connue une légère augmentation de 1,3 % au premier trimestre de 2022 par rapport à la même période en 2021.

« En une seule année, le prix d’une propriété s’est apprécié de 60 000 $ dans la région », constate M. Leblanc. « Si l’on se fie aux augmentations moyennes des cinq dernières années, le marché de Trois-Rivières aurait mis plus de six ans à remplir cet écart. Nous anticipions que la croissance des prix se tempèrerait légèrement en début d’année, mais la demande est demeurée largement supérieure à l’offre au premier trimestre de l’année, poussant les prix à la hausse de manière très importante », conclut-il.

 

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 novembre 2022

Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec. Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de ...

5 novembre 2022

Avis d'action collective

AVIS D’ACTION COLLECTIVE Sophie Dupuis c. Comité paritaire de l'entretien d'édifices publics de la région de Montréal Cour supérieure : 500-06-001150-214 Versement des contributions des employeurs de l’industrie de l’entretien d'édifices publics de la région de Montréal au REER collectif du CPEEP Le 11 août 2022, la Cour supérieure ...

4 novembre 2022

Le taux de chômage d'octobre était de 4,1 % au Québec

L’emploi a augmenté de 108 000 en octobre au Canada et le taux de chômage s’est maintenu à 5,2 %. Statistique Canada précise que l’emploi a progressé dans le travail à temps plein, principalement dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration. Il a reculé dans le commerce de gros et de ...