Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Au Cégep de de Trois-Rivières

Québec accorde 6 millions $ à Innofibre

durée 09h26
28 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Le Cégep de Trois-Rivières construira un Centre d’innovation des produits cellulosiques au  centre collégial de transfert de technologie (CCTT) Innofibre. Le gouvernement québécois accorde au cégep la somme de 6,05 millions $ pour le projet d’investissement évalué à 9,24 millions $.

Innofibre veut « mettre au point de nouveaux procédés et des produits biosourcés. Il pourra accélérer le développement technologique en lien avec les produits thermomoulés, le traitement de surface, la fonctionnalisation de la fibre, le conditionnement de la biomasse ainsi que les conversions thermochimiques », précise le communiqué diffusé récemment.

La mission du CCTT Innofibre sera de contribuer au développement technologique et durable de l’industrie papetière et du bioraffinage au Québec. Le centre abritera des laboratoires pour ses activités de recherche appliquée. Le projet sera réalisé en soutien à des PME, à de grandes entreprises et à d’autres organisations. « Le projet favorisera également l’amélioration de l’offre de services d’Innofibre et la formation de la relève. La livraison du nouveau bâtiment est prévue pour l’automne 2024 », indique-t-on.

« La construction de ce centre offrira à Innofibre les ressources pour accélérer le développement de technologies papetières plus vertes et durables. Nous croyons énormément au rôle des centres collégiaux de transfert de technologie pour stimuler l’innovation au sein des entreprises québécoises, et notre aide le démontre encore une fois aujourd’hui », indique Mme Lucie Lecours, ministre déléguée à l’Économie.

Quant au ministre Jean Boulet, responsable de la région de la Mauricie, il souligne que la région « est depuis longtemps associée à l’industrie papetière. Je suis fier que notre expertise dans ce domaine s’adapte aux réalités d’aujourd’hui et qu’elle continue de rayonner grâce à l’apport de l’équipe d’Innofibre. Les activités du CCTT sont recherchées par les organisations québécoises désireuses de développer des solutions technologiques. Je suis ravi que nous puissions appuyer le centre dans cette étape, qui lui permettra de générer de nouveaux revenus de recherche. »

Désigné comme CCTT depuis 1989, Innofibre travaille à la modernisation des technologies papetières et appuie l’innovation et la diversification des produits issus de la biomasse. Environ 150 entreprises privées et organismes publics font partie de sa clientèle.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...