Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Une centaine d’employeurs soutiennent la réussite des jeunes en Mauricie

durée 11h22
24 mars 2022
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Salle des nouvelles

Au terme de son concours « Mon Boss, c’est le meilleur », s’inscrivant dans une campagne de sensibilisation sur la conciliation études-travail échelonnée sur plusieurs mois, la Table régionale de l’éducation de la Mauricie (TREM) tient à féliciter tous les employeurs qui ont été sélectionnés en raison de leurs bonnes pratiques et de leur engagement à favoriser la réussite éducative des étudiants mauriciens.

Au total, 118 employeurs provenant des quatre coins de la Mauricie ont été inscrits par leurs employés-étudiants. Un tirage au sort a eu lieu parmi toutes les inscriptions répondant aux critères d’admissibilité pour choisir six duos « employeur-employé » gagnants qui ont par la suite été dévoilés dans des capsules diffusées à tour de rôle sur la page Facebook de la TREM ainsi que sur son site web. 

Lorsqu’ils inscrivaient leur boss, les étudiants devaient préciser pourquoi ce dernier est le meilleur. Les témoignages inspirants reçus par la TREM démontrent qu’en Mauricie, de nombreux employeurs se démarquent au niveau de leurs bonnes pratiques. 

« Mon boss, c’est le meilleur, car il ne me met jamais de pression. Il est super compréhensif lorsque je dois m’absenter pour étudier. C’est un jeune entrepreneur qui prend à cœur tout ce qu’il fait. Il est toujours positif et on voit qu’il est très intéressé à nous et à ce qu’on a à dire. » - Gabrielle, étudiante au Collège Ellis, employée chez Le Repaire Barbier

« Parce que mon boss me soutient même dans mes implications et engagements académiques et parascolaires. Par exemple, il m’a laissé faire la promotion de ma friperie universitaire auprès de mes collègues et ses collaborateurs m’ont donné du très beau linge d’hiver pour la friperie. » - Loic, étudiant à l’UQTR, employé chez Décoration Paré

« Elle est incroyablement attentionnée et s’assure à chaque jour que nous allons bien. On travaille avec elle et c’est agréable et amusant. » - Éloïse Légaré, élève à l’école secondaire Le Tremplin, employée au Casse-Croûte Tournesol.

Sensibiliser les employeurs et les étudiants

Pour le concours, la tournée organisée l’automne dernier en partenariat avec les Carrefours jeunesse-emploi a permis de rencontrer plus de 500 étudiants fréquentant 10 établissements en Mauricie.

Cette tournée a non seulement permis de faire connaître le concours auprès des jeunes, mais également de les sensibiliser à l’importance d’avoir un employeur qui respecte leur réalité.

Dans un contexte où la rareté de main-d’œuvre continue de toucher plusieurs entreprises de la région et où les jeunes sont sollicités pour occuper des emplois pendant leurs études, il est rassurant pour la TREM de voir que la Mauricie regorge de bons modèles d’employeurs et qu’elle peut compter sur leur collaboration pour offrir aux jeunes de bonnes conditions au travail, favorisant ainsi leur diplomation.

 « Cette campagne nous permet de découvrir des gens qui, tout comme nous, ont à cœur la réussite éducative et font la différence. C’est encourageant de voir qu’en Mauricie, nombreux sont les employeurs qui sont déjà sensibilisés à cet enjeu et pour qui l’éducation doit demeurer une priorité. D’ailleurs, un sondage réalisé il y a deux ans avait démontré que la région se démarquait en matière de conciliation travail-étude puisque 67 % des employeurs sondés en Mauricie affirmaient accorder une grande importance à la réussite éducative des jeunes qu’ils emploient comparé à 57 % pour l’ensemble du Québec. Les témoignages reçus nous permettent de croire que nous sommes toujours à la même place. », mentionne Mélanie Chandonnet, directrice générale à la TREM.

 À quelques mois, voire quelques semaines des examens de fin d’année et entrant dans une période où le recrutement d’employés s’intensifiera en vue de la saison estivale, la TREM espère que les bonnes pratiques mises en lumière par ce concours inspireront les employeurs de la région. 

Les six duos gagnants du 1er concours

Steve Béland — Gérant de l’épicerie, IGA-Extra Famille Baril à Shawinigan Tommy Gélinas — Étudiant au Cégep de Shawinigan

 Claudette Pichette — Gérante des caisses, Marché Metro Plus Emery à Louiseville Emy Germain — Étudiante au Cégep de Trois-Rivières

 Jean-François Clément — Propriétaire du Marché Valmont, Notre-Dame-du-Mont-Carmel Sandy Dontigny – Étudiante à l’école secondaire Le Tremplin 

 David Garneau — Gérant du A&W Boul. Des Forges, Trois-Rivières Élodie Gagnon — Étudiante à l’Institut secondaire Keranna

 Gérald Fréchette — Gérant du restaurant Pacini, Shawinigan Nicolas Roy — Étudiant à l’école secondaire Val-Mauricie

 Estelle Morin – Copropriétaire de la boutique Mère-Hélène, Trois-Rivières

Arianne Gélinas — Étudiante au Collège Laflèche

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


14 novembre 2022

Après neuf mois, Hydro-Québec a déjà dépassé le bénéfice record de 2021

Il n’y a pas que les pétrolières qui bénéficient de la flambée mondiale des prix de l’énergie; les Québécois y trouvent aussi indirectement leur compte par le biais d’Hydro-Québec. Les résultats du troisième trimestre de la société d’État font état d’un bond spectaculaire du bénéfice net d’Hydro, qui atteint 3,604 milliards $ depuis le début de ...

5 novembre 2022

Avis d'action collective

AVIS D’ACTION COLLECTIVE Sophie Dupuis c. Comité paritaire de l'entretien d'édifices publics de la région de Montréal Cour supérieure : 500-06-001150-214 Versement des contributions des employeurs de l’industrie de l’entretien d'édifices publics de la région de Montréal au REER collectif du CPEEP Le 11 août 2022, la Cour supérieure ...

4 novembre 2022

Le taux de chômage d'octobre était de 4,1 % au Québec

L’emploi a augmenté de 108 000 en octobre au Canada et le taux de chômage s’est maintenu à 5,2 %. Statistique Canada précise que l’emploi a progressé dans le travail à temps plein, principalement dans la fabrication, dans la construction ainsi que dans les services d’hébergement et de restauration. Il a reculé dans le commerce de gros et de ...