Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Vente de tablettes numériques et création d'emplois

Des entreprises shawiniganaises voient des retombées concrètes après un bootcamp en France

durée 18h00
9 mars 2020
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

En mai 2019, les représentants de quatre jeunes entreprises innovantes de Shawinigan prenaient part à un événement de style Bootcamp à Chambéry, en France. Le projet, nommé "Territoires connectés #Chambéry #Shawinigan", permettait aux participants d’approfondir leur vision, de tisser des liens avec les acteurs de la filière économique et numérique et d’être accompagnés dans leurs projets de croissance et de développement international.

Cette mission économique a été rendue possible grâce au soutien du ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec et du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de la République française, par l’entremise du Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée. Moins d’un an plus tard, les entrepreneurs du DigiHub Shawinigan et du Centre d’entrepreneuriat Alphonse-Desjardins Shawinigan constatent que la mission économique a généré des retombées concrètes pour leurs entreprises.

Vente de tablettes numériques et création d'emplois

Parmi celles-ci, Concept Numérique a concrétisé une alliance d’affaires avec Focale Fixe Conseil, ayant déjà débouché, entre autres, sur la vente de nombreuses tablettes numériques à l’entreprise française Suez. Les tablettes industrielles Kalliope, développées par Concept Numérique, répondent parfaitement aux besoins des travailleurs qui œuvrent dans des conditions de travail extrêmes. Depuis plusieurs mois, l’expansion de l’entreprise sur le territoire européen s’effectue d’ailleurs avec une croissance soutenue.

Lors de leur participation au Bootcamp, les entreprises Graphy Média et Webeureka ont pris conscience des avantages à fusionner leurs activités. De retour à Shawinigan, l’union de leurs forces, sous le nom Triade, a amené, en quelques mois seulement, la création de dix emplois à temps plein, représentant une masse salariale de plus de 300 000 $.

Spécialisée en identité visuelle et conception de site web, l’entreprise mise avant tout sur la pluridisciplinarité de son équipe, composée d’experts en design graphique, en contenu et en sécurité. Une étape importante de leur croissance s’est amorcée le 1er mars dernier, par l’ouverture d’un bureau d’affaires à Bordeaux.

Lors de la même mission économique, les entrepreneurs se sont rendus à l’événement VivaTech qui se déroulait à Paris. À l’occasion de ce salon consacré à l'innovation technologique, les représentants de Graphy Média et de Webeureka ont été séduits par le potentiel d’un produit permettant la création et la diffusion d’hologrammes. De retour au Québec, l’entreprise Hologo a vu le jour, entraînant un investissement de plus de 35 000 $ et la création de deux emplois à temps plein. La nouvelle entreprise peut déjà compter sur de prestigieux contrats obtenus au cours des derniers mois.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...