Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Elles ont remporté les prix "Champion" et "Coup de cœur"

Pluritec et AAR Trois-Rivières, deux entreprises récompensées aux "Prix Créateurs d'emploi"

durée 09h00
18 octobre 2019
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Pluritec et AAR Trois-Rivières font partie des 38 entreprises honorées lors de la troisième édition des Prix Créateurs d’emplois du Québec au Centre des congrès de Québec. Les deux entreprises ont remporté respectivement les prix "Coup de cœur" et "Champion"  pour la région de la Mauricie.

Ce grand rendez-vous économique national a été créé par Fondaction, le Conseil de patronat du Québec et la Corporation des parcs industriels du Québec.

Innovation et création d’emplois

  • AAR Trois-Rivières, Lauréate du prix "Champion", est passée de 276 à 346 emplois en 2018.

AAR Trois-Rivières fait face à une rareté de la main-d’œuvre non seulement dans sa région, mais aussi dans son secteur d’activité, l’entretien d’aéronefs. Pour relever ce double défi, elle a initié une série de mesures visant à combler les postes disponibles, mais également à intéresser et attirer des candidats de talents à moyens et longs termes. Et ça fonctionne !

Pour passer de 276 à 346 employés en créant 70 nouveaux emplois en 2018, AAR-Trois Rivières a, entre autres, collaboré avec des organismes d’intégration de chercheurs d’emplois, loué des appartements pour ses stagiaires de l’extérieur, organisé des portes ouvertes et revu ses horaires et son échelle salariale. Pour assurer la relève à long terme, elle a visité des écoles
secondaires et entamé des discussions avec la commission scolaire pour créer un programme
aéro-études.

  • Pluritec, récipiendaire du prix "Coup de cœur".

Dans la région de la Mauricie, Pluritec est issue de l’association de plusieurs firmes d’ingénierie mauriciennes réalisée en 1972. Les membres du jury ont été impressionnés par son sens aigu de l’innovation, ainsi que par son efficacité au niveau du développement de nouveaux marchés, qui s’est notamment manifesté par l’ouverture récente d’un bureau à Québec.

Avec plus de 160 professionnels œuvrant dans sept bureaux, dont un nouveau à Québec, Pluritec est aujourd’hui une société intégrée de consultants en ingénierie offrant des services de classe mondiale tout en conservant une échelle humaine. Ses revenus ont bondi de 72 % depuis 2016, et elle a créé 43 nouveaux emplois en 2018.

Un critère essentiel d'évaluation: le nombre d'emplois créés

Au cours des derniers mois, un jury indépendant de haut niveau a évalué chaque candidature aux Prix Créateurs d’emplois du Québec en fonction du nombre d’emplois créés au cours de l'année 2018, du nombre d’emplois maintenus, des approches utilisées qui ont mené à cette réussite et de la prise en compte du développement durable dans la création d'emplois. Pour connaître tous les gagnants, visiter le site de l'événement.

« Pour Fondaction, l’existence d’un événement national qui valorise dans une perspective de développement durable la création et le maintien d’emplois de qualité en région rejoint le cœur même de notre raison d’être. C’est notamment par la capacité des entreprises de répondre aux grands enjeux sociétaux que sont la transition énergétique, l’adaptation de la main-d’œuvre et la rétention des jeunes en région que peut être renforcée et transformée positivement l’économie québécoise » a assuré Léopold Beaulieu, président-directeur général de Fondaction.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


5 août 2022

Le taux de chômage à 4,1% au Québec en juillet

Le taux de chômage s’est maintenu à 4,9 % en juillet au Canada, ce qui correspond au creux historique enregistré en juin. Statistique Canada ajoute qu’au Québec, le taux de chômage du mois dernier a été mesuré à 4,1 %. À l’échelle du Canada, chez les personnes âgées de 25 à 54 ans, le taux de chômage s’est établi à 4 % le mois dernier et il a ...

5 août 2022

Ottawa contestera les tarifs douaniers américains sur le bois d’œuvre

L’imposition par Washington de droits compensateurs moins élevés que prévu sur les exportations de bois d’œuvre canadien ne contribue guère à apaiser le mécontentement d’Ottawa. La ministre fédérale du Commerce international, Mary Ng, a qualifié jeudi les plus récents tarifs douaniers américains imposés sur le bois d’oeuvre canadien de «sans ...

2 août 2022

L’attrait pour les substituts de viande dépend de son emballage, selon une étude

Est−on plus enclin à goûter à des produits végétariens si ceux−ci sont appelés différemment? Une étude de Concordia indique que oui. La présentation du produit peut faire toute la différence quand on souhaite percer chez les consommateurs qui mangent aussi de la viande, selon les données recueillies. En effet, les participants sondés à qui on ...