Publicité

13 octobre 2021 - 15:00

Elle avait notamment reçu le Prix Solidarité Brian-Barton en 2013

Le CS3R rend hommage à Sœur Mariette Milot, femme engagée et militante

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que le Comité de Solidarité/Trois-Rivières dit avoir appris la mort de Soeur Mariette Milot, membre de la Congrégation des Sœurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge, le 4 octobre dernier.

Femme d’Église engagée, elle avait notamment reçu le Prix Solidarité Brian-Barton en 2013.

Elle avait consacré sa vie à la solidarité, œuvrant autant au Québec qu'au Brésil pour les plus démunis et contre les inégalités.

Missionnaire pendant plus de 10 au Brésil durant les années du régime militaire, elle avait noué des liens indéfectibles avec les populations locales, et notamment auprès du Mouvement des Sans-Terres, organisation militant pour permettre aux paysans brésiliens ne disposant pas de terre d'accéder à des terrains pour pouvoir cultiver. Le mouvement lui a d'ailleurs remis un prix pour son engagement.

De retour au pays, elle a utilisé ses contacts pour créer des ponts entre les personnes appauvries d'ici et de là-bas, pour nouer des solidarités, et a initié un projet de formation des jeunes à l'engagement local et international. Cette formation a rejoint près de 150 jeunes en 15 ans.

Sœur Mariette a également siégé pendant plusieurs années au conseil d’administration du CS3R en plus de s’impliquer activement au sein du comité femmes et développement de l’organisme. À ce titre, elle a organisé un séjour chez les Sans-Terres au Brésil pour une délégation de femmes de la région.

Afin de souligner son engagement exemplaire, le CS3R lui avait remis en 2013, aux côtés du prêtre Claude Lacaille, le Prix Solidarité Brian-Barton. Ce prix vise à souligner l’engagement et l’implication de Mauriciennes et de Mauriciens dans le domaine de la solidarité, autant ici qu’ailleurs dans le monde, de même que dans la promotion des valeurs de justice sociale, d'égalité et de respect.

Transformer le monde

Richard Grenier, directeur adjoint au CS3R et proche collaborateur de Sœur Mariett, mentionne que « Mariette a contribué à ce que plusieurs jeunes adultes, dont je faisais partie, aient le goût de s’impliquer socialement pour transformer le monde. Elle nous parlait de son mal de l’autre, de sa blessure de solidarité envers les plus petits et réussissait, par ses actes, à nous convaincre de l’importance de s’engager. Maintenant, lorsqu’il m’arrive d’avoir le goût d’arrêter de m’impliquer, je pense à elle et je poursuis l’engagement. Le feu qui l’habitait continue de se propager en nous ».

Très sensible à l'égalité femmes-hommes, elle a également beaucoup œuvré pour la promotion et la défense des droits des femmes, comme en témoigne « Je vous salue Mariette », un film de Pauline Voisard qui lui est consacré.

Elle s’est impliquée avec l’organisme CATHII pour dénoncer la traite des femmes, cet engagement l’amenant même à siéger à l'Organisation des Nations Unies. Femme inspirante pour une quantité impressionnante de personnes, particulièrement les jeunes, Sœur Mariette a fait grandir celles et ceux qui l’ont côtoyée en humanité et en solidarité.

Le CS3R tient à honorer sa mémoire en poursuivant sans relâche la construction d’un monde plus juste, solidaire, pacifique et écologique

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.