Publicité

21 septembre 2021 - 08:00 | Mis à jour : 08:03

Un convoi collectif est organisé depuis Trois-Rivières et l'Assomption

Manifestation pour la justice climatique : le CS3R organise un transport vers Montréal

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Afin de permettre à la population trifluvienne de se rendre à Montréal ce vendredi 24 septembre pour participer à une manifestation d'ampleur pour la justice climatique, le Comité de Solidarité/Trois-Rivières (CS3R), dans le cadre du projet Citoyen.ne.s du monde et de chez nous, organise un convoi collectif, depuis Trois-Rivières et l'Assomption.

Le départ aura lieu à 10h30 au Super C du Boulevard St-Maurice à Trois-Rivières, une étape est également prévue à l'Assomption, soit à 11h45 au Métro plus Marquis.

Le retour de Montréal se fera à 16h.

L'inscription est obligatoire, idéalement avant le jeudi 23 septembre à 16h, les places étant limitées. Pour s'inscrire, cliquez ici.

Qu'est-ce que la justice climatique? Au niveau mondial, les pays du Sud prennent de plein fouet les conséquences du changement climatique (catastrophes naturelles, sécheresse, famines, etc.) alors que ce sont les élites des pays du Nord qui sont largement responsables de la plupart des émissions de gaz à effet de serre.

Dans le même temps, les pays les plus touchés peinent souvent à obtenir les ressources nécessaires pour s'adapter au changement climatique. Ces inégalités climatiques se reflètent également à l'échelle du pays, voire même d'une ville.

« Il est évident que nous devons faire front commun face au changement climatique, mais également reconnaître qu'il ne nous impacte pas toutes et tous de la même manière. Ces inégalités doivent être intégrées dans notre réponse rapide, radicale et collective qu'exige le changement climatique. C'est ce que cherche à souligner la manifestation de vendredi, et c'est pourquoi il est important de s'y rendre », commente Anne-Julie Morasse, agente de développement au Comité de Solidarité et notamment en charge du projet Citoyen.ne.s du monde et de chez nous.

Rappelons que le projet Citoyen.ne.s du monde et de chez nous est coordonné par le Comité de Solidarité/Trois-Rivières et vise à impliquer et à mettre en action des jeunes âgés entre 16 et 35 ans, d’origine autochtone et allochtone, autour d’enjeux tels que l’environnement.

À travers l’art, l’écriture et des ateliers, le projet vise à promouvoir le goût de l’action et la participation citoyenne chez les jeunes de la Mauricie pour que s’instaure un monde plus équitable, solidaire, écologique et pacifique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.