Publicité

13 septembre 2021 - 09:33 | Mis à jour : 10:25

Le studio de création et l’atelier artistique offrent un vaste espace à aire ouverte

Le Studio Rhode : un concept unique à Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Un studio au concept unique vient d’ouvrir ses portes à Trois-Rivières.

Le Studio Rhode se veut un studio de création et un atelier artistique offrant un vaste espace à aire ouverte, des plafonds de près de 20 pieds et une luminosité naturelle : la combinaison parfaite pour tous les projets de photos, de vidéos et même pour la tenue d’événements.

« Notre studio est offert en location soit à des influenceurs, à des photographes ou à des professionnels qui cherchent un endroit pour y tenir leur séance photo corporative. On peut également le louer pour la tenue d’un événement dans un décor unique. Rien de tel n’est offert dans l’est du Québec. Nous sommes trois propriétaires au Studio Rhode, également en affaires depuis plusieurs années. Nous avons dû, par le passé, louer un local du genre soit à Montréal, Ottawa ou Toronto pour nos photos de produits. Il y avait un réel besoin dans la province », explique d’emblée Andrée-Anne Chassé, copropriétaire du Rhode.

Le Studio Rhode est offert en location sous forme de blocs d’heures. Il est possible de louer l’espace pour y tenir un événement, tel un « shower », dans un décor unique et remarquable, mais aussi pour y réaliser des séances de photos professionnelles ou des photos de produits.

« La particularité de notre studio est que le décor est changeant. Dans la plupart des studios que nous retrouvons actuellement, le décor est toujours le même, donc les images qui circulent sur les réseaux sociaux sont souvent semblables. Au Rhode, les meubles et les différents objets déco sont en vente dans notre boutique, ce qui nous permet d’avoir des éléments de décor qui sont renouvelés et constamment différents… en plus de pouvoir bénéficier d’un plancher mobile, ce qui nous permet de moduler encore davantage notre décor », ajoute Mme Chassé.

Les propriétaires de l’endroit sont Charlyne Houle et Ariane Lemire, propriétaires du Studio Skyn, ainsi qu’Andrée-Anne Chassé, également designer d’intérieur et propriétaire de l’entreprise Maison Henri. Les femmes d’affaires confirment qu’en plus du décor et du mobilier soigneusement sélectionnés, le choix de l’emplacement du studio est également le fruit d’une recherche approfondie.

« Nous souhaitions trouver un local où la lumière naturelle serait une plus-value pour les créateurs de contenu et les vidéastes. L’orientation sud-est permet un espace créatif des plus lumineux dès l’aube jusqu’au coucher du soleil. Un ensoleillement direct autour de 14 h 30 et un somptueux « golden hour » en fin de journée sont également des atouts majeurs de notre studio et rendent les photos exceptionnelles », renchérit Mme Chassé.

Également doté d’une section cyclorama, soit un mur fabriqué sur mesure, blanc et en rondeur qui vient rejoindre le plancher, Le Rhode propose ainsi un environnement sans ombre marquée, ce qui ajoute à l’expérience photographique.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.