Publicité

21 juin 2021 - 13:00

L’entreprise trifluvienne poursuit son développement

Neksys-Excelpro et Contrôles I.S.I. deviennent Excelpro

Par Catherine Deveault

Souhaitant consolider sa position de leader dans l’industrie de l’électricité et de l’automatisation industrielle au Québec, l’entreprise Neksys-Excelpro vient de se doter d’une nouvelle identité nominale et d’une nouvelle image de marque. Neksys-Excelpro et Contrôles I.S.I. deviennent donc Excelpro. 

« Notre entreprise a pris de l’expansion dans les derrières années et il allait de soi d’y aller avec une identité nominale unique et rassembleuse à la fois pour nos employés et nos partenaires. Excelpro, c’est un ensemble de forces, et c’est la force de l’ensemble. »

« L’ensemble des savoirs, des talents et des valeurs, réunis en une seule et même énergie. Excelpro, c’est un maillage aussi complexe que robuste. Des partenaires qui se tiennent pour générer non seulement une valeur ajoutée, mais une valeur multipliée », explique avec le président-directeur général de l’entreprise, M. Patrick Charette. 

De nombreuses acquisitions

En effet, depuis la dernière année, l’entreprise trifluvienne a fait l’acquisition des Contrôles I.S.I. à Montréal et Ottawa, de même que de AIA Automation à Québec, faisant du groupe Excelpro la plus importante entreprise dans le domaine au Québec. D’ailleurs, étant donné la très récente transaction  avec AIA Automation, cette entité conservera son nom tout en faisant parti de lamême équipe. C’est pourquoi elle se nommera dorénavant: AIA Automation, membre du groupe Excelpro. 

« Dans le nouveau logo, le X symbolisant la valeur multipliée est également une flèche qui pointe vers l’avenir. Définitivement, les actions de l’équipe d’Excelpro sont  orientées vers l’avenir et les prochaines années s’annoncent plus que positives pour la croissance de notre entreprise! », ajoute M. Charette, en mentionnant que ce travail est le résultat d’une réflexion approfondie.  

Au fil des prochaines semaines, la flotte de véhicules, l’affichage des bâtisses de même que les uniformes de travail des 275 employés, le site internet et les réseaux sociaux arboreront les nouvelles couleurs de l’entreprise. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.