Publicité

5 février 2021 - 16:00

À partir de lundi

Des services seront de nouveau offerts à l’hôtel de ville de Nicolet

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

La Ville de Nicolet annonce qu'elle reprendra, dès lundi, certaines activités à l'hôtel de ville, dont le paiement des constats d'infraction et les rencontres de citoyens avec le personnel du Service de l'Aménagement du territoire et de l'urbanisme durable.

L'accès au bâtiment se fera sans rendez-vous.

D'importantes mesures sanitaires sont cependant toujours en place pour les citoyens et les employés qui seront à l'hôtel de ville.

Il faut comprendre aussi que les employés dont la présence n'est pas requise directement sur place vont aussi poursuivre le télétravail.

Pour le paiement de factures, la ville privilégie toujours les transactions en ligne avec les institutions financières. Si un paiement doit absolument être fait au comptoir d'accueil, les cartes de débit sont alors fortement conseillées.

Bibliothèque H.-N.-Biron

Rappelons que la bibliothèque municipale H.-N.-Biron est aussi ouverte avec une plage horaire accrue.

Une nouveauté s'ajoute aussi pour ce service, les usagers pourront avec bonheur sillonner de nouveau les rayons pour faire eux-mêmes leurs choix de livres.

À compter de lundi 8 février:

Ouvert

• Réception hôtel de ville

• Cour municipale (contraventions)

• Aménagement du territoire et urbanisme durable (permis)

• Bibliothèque :

Lundi au vendredi 13 h 30 à 18 h 30, samedi 10 h à 12 h et 12 h 30 à 16 h

• Passerelle (en semaine du lundi 8 h 30 au vendredi 10 h 30)

Sentiers de ski de fond, raquette, anneaux de glace

• Piste cyclable

• Parcs municipaux (individuel ou bulle familiale ou bulle à 4) Fermé

• Centre sportif de l'ENPQ

• Aréna Pierre-Provencher

• Passerelle (les fins de semaine)

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.