Publicité

14 janvier 2021 - 09:00

Les parents ne doivent pas se présenter à l’école en raison des consignes sanitaires

Inscription au préscolaire : une nouvelle procédure en vigueur à Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Centre de services scolaire du Chemin-du-Roy avise les parents qu’en raison des consignes sanitaires qui sont en place, ils ne doivent pas se présenter à l’école pour inscrire leur enfant.

Ils sont plutôt invités à remplir le formulaire de préinscription directement sur le site Web du Centre au www.csduroy.qc.ca/prescolaire-et-primaire/inscription-prescolaire/.

Par la suite, ils recevront, par courriel, un rendez-vous pour se présenter à l’école.

Cette procédure permettra d’éviter toute file d’attente et de diminuer le nombre de contacts pour protéger les parents et les membres du personnel des écoles.

Les inscriptions des maternelles 4 ans et 5 ans auront lieu du 18 au 29 janvier, en même temps que celles du primaire, du secondaire et des écoles à projet particulier.

Admissibilité

Pour être admissibles, les enfants doivent avoir 4 ans ou 5 ans avant le premier octobre 2021. Lors de l’inscription, les documents essentiels à avoir sous la main sont :

- Le certificat de naissance (version originale en grand format);

- Deux preuves de résidence au choix : permis de conduire valide, relevé de compte de téléphone fixe, d’Hydro-Québec ou de taxes municipales.

- Élève né hors Canada : tous les documents originaux d’immigration (s’il y a lieu)

Pour la toute première fois, une campagne vidéo mettant en vedette les futurs élèves sera également diffusée sur les médias sociaux.

 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.