Publicité

26 novembre 2020 - 15:30

101 nouveaux cas ont été rapportés depuis 24 heures, ainsi que 2 autres décès

Le nombre de cas légèrement en baisse, mais la situation reste fragile dans la région

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le nombre de nouveaux cas pour la dernière journée s’élève à 101 dans la région.

Cette augmentation représente pour la Mauricie 26 cas supplémentaires et 75 pour le Centre-du-Québec, indique le CIUSSS.

Les hospitalisations ont connu une baisse de 4 portant le total à 44 hospitalisations. La situation aux soins intensifs est pour sa part demeurée stable avec 5 personnes hospitalisées.

Malheureusement, 2 décès survenus dans une ressource d’hébergement de la communauté et à domicile se sont ajoutés au bilan de la COVID-19 dans la région.

Au cours des dernières semaines, le nombre de cas par jour est légèrement à la baisse, toutefois la situation demeure fragile. Le CIUSSS vise toujours d’avoir moins de 50 cas par jour.

84 éclosions sont signalées à ce jour, dont 41 dans les milieux de travail, 27 dans les milieux scolaires, 5 dans les milieux de soins et 11 dans les ressources d’hébergement pour personnes âgées de la communauté (RPA-RI).

La situation des éclosions dans cette dernière catégorie est préoccupante, souligne l'organisation.

Pour améliorer la situation dans la région, la direction régionale de santé rappelle à la population l’importance de garder en tête que :

• Chaque contact que vous évitez aura un impact majeur sur la situation épidémiologique dans la région.

• Il est primordial de s’assurer de maintenir la distanciation sociale.

• Il faut demeurer attentif aux symptômes et respecter l’isolement, lorsque recommandé.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.