Publicité

28 octobre 2020 - 16:36

Un individu de 50 ans du secteur St-Louis de France devra faire face à la justice

22 500 cigarettes de contrebande, du cannabis et 2 plants saisis par la police de Trois-Rivières

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Les enquêteurs de la Direction de la police de Trois-Rivières ont procédé hier à une saisie en lien et une arrestation en lieu avec le tabac de contrebande.

Cette saisie est le fruit d’une enquête amorcée dans les semaines précédentes par les enquêteurs de l’équipe ACCES Tabac; « Actions concertées pour contrer l’économie souterraine ».

Certaines informations reçues mentionnaient qu’un individu du secteur St-Louis de France s’adonnait à la vente de cigarette de contrebande.

Des opérations de surveillance ont permis de corroborer les informations reçues par les enquêteurs.

Mardi dans la journée, les enquêteurs de l’équipe ACCES Tabac ont intercepté le véhicule conduit par le contrevenant et ont perquisitionné celui-ci. La fouille leur a permis de saisir 4000 cigarettes de contrebande et une somme d’argent canadien.

Double perquisition

Suite à cette interception, les enquêteurs ont perquisitionné la résidence du contrevenant, dans le secteur St-Louis de France, ainsi qu’une résidence du secteur Pointe-du-Lac.

Ces perquisitions auront permis de saisir un total de 22 500 cigarettes de contrebande, environ 150 grammes de cannabis illicite et 2 plants de cannabis.

Le contrevenant, un homme de 50 ans , devra faire face à la justice en lien avec la Loi concernant l’impôt sur le tabac.

La police rappelle que le programme « ACCES Tabac » fut mis en place par le gouvernement du Québec. Celui-ci est coordonné par le ministère de la Sécurité publique.

Il vise notamment à intensifier la répression du tabac de contrebande et d’en diminuer l’accessibilité.

Toute personne voulant partager des renseignements de façon confidentielle, peut le faire par le programme HALTE AU CRIME, en communiquant au numéro 819-691-2929 touche #7, ou directement sur le site internet du programme à l’adresse halteaucrime.v3r.net.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.