Publicité

15 septembre 2021 - 11:47 | Mis à jour : 11:53

La 40e cérémonie d’intronisation aura lieu le 16 octobre

Claudette Bergeron parmi les 5 nouveaux membres à venir du TRSM

Jean-Francois Desbiens

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

C’est le samedi 16 octobre prochain à l’Auberge Godefroy à Bécancour que les dirigeants du Temple de la renommée sportive de la Mauricie (TRSM) procéderont à l’intronisation de 5 nouveaux membres, lesquels rejoindront les 144 intronisés actuels.

Ce sont Claudette Bergeron, Georges Larivière, Simon Larose, Éric Myles et de Gerry Rochon.

Claudette Bergeron (native de Saint-Célestin) : quinzième femme à être reçue au sein du TRSM, elle a fait sa marque au ballon sur glace de même qu’au softball dans de nombreuses compétitions canadiennes et internationales.

Elle devient par le fait même la première personne de la Rive-Sud (MRC de Bécancour et la MRC de Nicolet Yamaska) à être intronisée au TRSM, suite à une entente entre Sport hommage Mauricie et ces deux MRC. Très impliquée au sein de sa communauté, la municipalité de Saint-Célestin lui a rendu hommage en nommant un Centre récréatif à son nom en 2018.

Durant sa carrière, elle a reçu d’innombrables honneurs, dont ceux-ci : membre du Temple de la renommée de Softball Québec et de Softball Canada et du Temple de la renommée de la Fédération québécoise de ballon sur glace et de l’Association canadienne de ballon sur glace.

Georges Larivière (natif de Trois-Rivières): chercheur chevronné, son parcours professionnel l’a amené à l’Université du Québec à Trois-Rivières, puis à l’Université Laval à Québec et enfin à l’Université de Montréal.

Associé de près au monde du hockey sur la scène québécoise et canadienne, il a agi à titre d’entraîneur adjoint de l’équipe nationale junior à deux reprises et médaillé d’or au Championnat mondial de 1982.

Conférencier recherché, il a travaillé à titre de consultant auprès de nombreuses Fédérations québécoises sportives et auprès de la Fédération italienne des sports de glace.

Depuis 2002, il est membre du Temple de la renommée de Hockey Québec Simon Larose (natif de Cap-de-la-Madeleine/Trois-Rivières): encore très actif pour Tennis Canada, il travaille à développer les jeunes joueuses juniors au sein d’une équipe d’entraîneurs de haut niveau.

Son parcours de joueur chez les juniors et chez les professionnels a été marqué de nombreux exploits québécois et canadien. Nommé entraîneur de l’année en 2006 par Tennis Canada, il fut également intronisé au « Hall of Fame Rogers Cup » en 2013.

Éric Myles (natif de Trois-Rivières) : a débuté sa carrière sportive au sein du Club de canotage du Cap-de-la-Madeleine en kayak de vitesse. Il récolte une médaille de bronze aux Jeux panaméricains de 1987 et il se classe dans le TOP 10 en K-2 et K-4 aux Jeux mondiaux universitaires.

Par la suite il oriente ses activités à titre d’administrateur et gestionnaire en devenant cofondateur et directeur général de « Québec en forme » et directeur adjoint et superviseur des programmes Sports Études.

Aujourd’hui, il travaille comme chef des sports du Comité olympique canadien et il n’est pas étranger aux succès qu’ont connus les délégations canadiennes aux derniers Jeux olympiques d’hiver et d’été. De par ses succès, son implication, la qualité de son travail et son rayonnement, il fut intronisé membre du Temple de la renommée de l’Académie Les Estacades en 2014 et il a reçu le prix Pythagore de l’UQTR en 2016.

Gerry Rochon (natif de Trois-Rivières) : personnage du monde médiatique fort connu, sa présence et son dynamisme ne laissaient personne indifférent.

Féru de statistiques, il affectionnait particulièrement le hockey, le baseball, la boxe, la course automobile, le tennis et les Jeux olympiques.

Reconnu pour sa mémoire phénoménale, il fut l’invité à d’innombrables émissions radiophoniques et télévisées.

Il anima également plusieurs émissions radiophoniques. C’est en 1993, dans une émission de Radio-Canada animée par M. Gilles Gougeon, « Tous pour un », que Gerry se fit connaître de tout le Québec, par une performance sans faille sur le thème du hockey professionnel.

Homme d’action, il s’est impliqué régulièrement dans les grands événements tenus en Mauricie, mentionnons le Championnat canadien de baseball senior à Trois-Rivières en 1980, le Championnat mondial de baseball junior à Trois-Rivières en 1989, la Coupe Memorial à Shawinigan en 2012 et à maintes reprises au Grand Prix automobile de Trois-Rivières.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.