Publicité

4 septembre 2020 - 09:00

Moises Perez-Infante est le frappeur du mois

Baseball: Matthew Rusch élu meilleur lanceur du mois

Par Salle des nouvelles

La Ligue de Baseball Majeur du Québec et B45 l'ont annoncé: que Matthew Rusch des Cascades de Shawinigan et Moises Perez-Infante des Brewers de Montréal sont élus respectivement Lanceur et Frappeur du mois d’août pour la deuxième partie du calendrier écourté de la LBMQ.

Rusch a été égal à lui-même remportant 3 victoires en 27 manches et 1/3 de travail et maintenant une moyenne de point mérité de 0.26. Il a, comme à son habitude, dominé la colonne des retraits au bâton avec 35. Il n’aura permis que 8 coups sûrs à ses adversaires en 91 apparitions officielles pour une moyenne cumulative de 0.088

Moises Perez-Infante frappeur du mois d’août

Perez-Infante, qui s’est mérité le titre de joueur étoile de la dernière semaine et étant considéré pour ce même titre la semaine précédente a maintenu une moyenne au bâton de 0.556 frappant 4 circuits et 6 doubles durant cette période. Marquant à 7 occasions, le meilleur producteur le point de la LBMQ en a aussi produit 20 points en août maintenant une moyenne de puissance de 1.056 au cours de cette période.

En outre, Perez-Infante a été élu employé modèle de la semaine  débutant le 24 août dernier.

Perez-Infante produit à un rythme infernal par les temps qui courent comme en fait foi sa moyenne au bâton de 0.667 ayant réussi 6 coups sûrs en 9 apparitions dont 1 double et produisant également 5 points. David Gauthier, des Castors d’Acton Vale et Karl Gélinas, du Cactus de Victoriaville ont également été considérés pour le titre cette semaine.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.