Publicité
16 janvier 2020 - 06:00

Le match a lieu samedi 18 janvier à 20h30 à l'aréna Roland-Rheault

Hockey: le Formule Fitness tient à sa revanche contre Joliette

Par Salle des nouvelles

Le Formule Fitness de Bécancour tentera de mettre fin à une séquence de trois défaites consécutives en recevant, à nouveau, les Sportifs - Pétroles Bélanger de Joliette. Vendredi dernier, les Sportifs ont eu raison des Bécancourois au compte de 8-5 à l'aréna Roland-Rheault. Le rendez-vous de cette semaine est fixé à ce samedi 18 janvier dès 20h30 au même endroit.

Lors du dernier match, les Joliettains ont pris une avance de 7-2 au cours des deux premières périodes avant de voir les joueurs locaux revenir dans le match en troisième période.

En discutant avec l'entraîneur André Alie, ce dernier a approuvé le point apporté par l'auteur de ces lignes concernant le début du match de vendredi dernier. "Oui, monsieur! Nous devrons débuter le match en même temps qu'eux", a-t-il simplement affirmé.

Les Sportifs bataillent avec les formations de Plessisville et de Granby pour les positions trois à cinq du classement de la Ligue de hockey senior AAA du Québec. Plessisville a 23 points contre 22 pour Joliette et 20 pour Granby. Ils voudront repartir avec deux points de plus au classement.

L'équipe Bécancouroise attend son public ce samedi à 20h30, à l'aréna Roland-Rheault, pour la visite des Sportifs - Pétroles Bélanger de Joliette. L'affrontement prévu samedi dernier contre le Bellemare de Louiseville aura lieu le dimanche 26 janvier, dès 20 heures, à l'aréna Roland-Rheault. Enfin, le Formule Fitness terminera la saison le dimanche 2 février à 14h30, en visite face au Condor à Nicolet.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.