Publicité

3 janvier 2020 - 14:30

Dernier droit de la saison régulière

Hockey: Formule Fitness se rend à Plessiville demain

Par Salle des nouvelles

Le temps des fêtes est maintenant chose du passé et le Formule Fitness de Bécancour entrera dans le dernier droit de cette saison régulière dès demain.

La première étape de ce dernier droit aura lieu à Plessisvile, ce samedi 4 janvier à 20h, face au Métal Pless. Cette équipe est impliquée dans la course au premier rang du classement avec les formations de La Tuque et de Louiseville. Après un début de saison cahoteux, l'équipe dirigée par Simon Turcot a effectué des changements et quelques transactions. Les victoires sont arrivées depuis.

Chez le Formule Fitness, les victoires seront les bienvenues d'ici la fin de la saison. Avec deux victoires lors des trois derniers matchs, contre des équipes qui sont parmi les meilleures au classement (Granby et La Tuque), l'entraîneur André Alie se montre optimiste en vue des prochaines semaines.

Il avait déclaré, après le match à La Tuque du weekend dernier, qu'il était « [...] fier de la performance des joueurs en plein temps des fêtes. C'est de bonne augure pour le reste de la saison. »

Les prochains matchs locaux du Formule Fitness auront lieu aux dates suivantes: vendredi 10 janvier à 20h30 contre Joliette et samedi 11 janvier à 20h30 face à Louiseville (reprise du match du 1er novembre).

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.