Publicité
3 juin 2019 - 07:27

Gala d’excellence provincial du RSEQ : l’école secondaire l’Escale honorée

Par Salle des nouvelles

C’est avec un grand plaisir et beaucoup de fierté que le Réseau du Sport Étudiant du Québec en Mauricie a annoncé que l’école secondaire l’Escale a été honorée, ce vendredi le 31 mai, au Gala d’excellence provincial du Réseau du Sport étudiant du Québec (RSEQ).

L’Escale a reçu le Sablon de l’école secondaire ayant le plus contribué au développement des activités physiques et sportives dans son milieu, devant l’école secondaire Mont-Bleu de la région de l’Outaouais et le Collège Citoyen de la région de Laval. L’école avait déjà remporté ce prestigieux prix en 2016, ce qui témoigne de ses efforts continus à offrir un environnement où le mode de vie sain et actif est valorisé.

Plus du tiers des élèves font partie de l’une des 25 équipes sportives de l’école. Le système de deuxième transport, qui ramène les élèves-athlètes à la maison après les entraînements, n’est assurément pas étranger à ce succès. L’Escale est également très proactive au niveau des activités organisées. La Rentrée sportive, les tests En Forme, le programme Iso-Actif, le Salon de l’activité physique, le programme Fillactive, le Défi Cours ton Avenir, les activités de prévention du tabagisme et de promotion de la saine alimentation ne sont que quelques exemples de son dynamisme.

Trois autres lauréats régionaux étaient en nomination lors de ce gala. Il s’agit de :

  • Amdjad Annama - Élève masculin de 6e année ayant le mieux concilié le sport et les études
     
  • Chloé Frigon - Personne ayant le plus contribué au développement de saines habitudes de vie dans son milieu
     
  • L’équipe de volleyball juvénile féminin division 1 de l’Académie les Estacades - Équipe de division 1 par excellence au niveau secondaire

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.