Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Plus de détails à venir

Santé, toxicomanie et soins à domicile: Ottawa transfère près de 270 M$ au Québec

durée 14h47
21 novembre 2022
durée

Temps de lecture   :  

1 minute

Par La Presse Canadienne

Le gouvernement du Canada va transférer près de 270 millions de dollars au Québec pour appuyer les soins à domicile et en milieu communautaire ainsi que les services en santé mentale et en toxicomanie.

Le ministre de la Santé, Jean‑Yves Duclos, en a fait l'annonce au Centre communautaire Hochelaga, à Montréal lundi matin, en présence de la députée de la circonscription Soraya Martinez Ferrada, ainsi que de la ministre de la Santé mentale et des dépendances, Carolyn Bennett.

Cette entente prévoit le transfert de 268 millions de dollars au Québec en 2022‑2023, une somme qui provient de l’investissement de 11 milliards de dollars sur 10 ans prévu dans le budget de 2017 pour l'ensemble des provinces et territoires.

Plus de détails suivront.

Stéphane Blais, La Presse Canadienne

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

durée Hier 15h21

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...