Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Néomédia était sur place ce dimanche

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

durée 18h00
26 septembre 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Marie-Claude Pilon
email
Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année.

Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie touchante, on retrouvait le porte-parole de l’Association des membres de la police Montée du Québec, Frédéric Serre.

Une cérémonie structurée depuis 1995

« Ça fait quarante cinq ans que cette commémoration existe, mais elle est plus structurée et organisée depuis 1995. À la base, elle a été mise sur pied en 1976 pour souligner la mort d’un policier survenu à Ottawa. Puis, en 1995, quelques policiers ont perdu la vie en devoir, dont l’agente Odette Pinard, tuée dans un poste de police de Montréal et c’est ce qui a motivé la formation d’un comité visant à structurer cette cérémonie », raconte-t-il.

Des milliers de policiers se réunissent en mémoire des disparus 

Cette année, l’événement a pris place devant le Parlement  comme par le passé. « Les 4 500 policiers participants se sont réunis cette année devant l’édifice. Ils provenaient d’aussi loin que Vancouver, la Saskatchewan, l’Ontario, les Maritimes et de la région de Vaudreuil-Soulanges et Salaberry-de-Valleyfield. Les policiers présents travaillent pour différentes organisations comme la GRC, la SQ, le SPVM, le Service de police de la Ville de Laval ou le Service de police de Trois-Rivières », ajoute-t-il.

La présence de milliers de policiers dans la capitale nationale ce dimanche s’explique peut-être par le fait que la cérémonie n’a pas eu lieu en 2020 et en 2021 en raison du contexte sanitaire.

Parmi les personnes présentes, on peut nommer Dominic Ricard, président de l’Association des policiers provinciaux du Québec qui a pris quelques minutes pour discuter avec les membres de la Garde d’honneur de la SQ.

Une pensée pour un policier de la région

L’activité, qui a fait relâche au cours des deux dernières années en raison du contexte sanitaire a permis de rendre hommage à la constable Heidi Stevenson qui a perdu la vie dans les récents événements survenus en Nouvelle-Écosse.

« Pour nous, cette cérémonie est très importante pour retrouver une forme de paix à la suite de ces départs imprévus. Annuellement, la commémoration se tient le dernier dimanche du mois de septembre et elle est précédée de quelques jours d’activités qui se terminent sur la colline parlementaire avec la cérémonie. C’est toujours le moment le plus touchant où les policiers enfilent leur uniforme et où la cornemuse résonne », image-t-il.

À quelques pas du lieu de rassemblement, des pierres ont été apposées au sol et sur celles-ci figurent le nom de tous les policiers morts en devoir. Parmi eux, on retrouve le nom de Sébastien Coghlan-Goyette qui est mort le 14 novembre 2010 sur la route 340 aux Cèdres. L’agent et sa collègue Sophia Rigas, une stagiaire qui étudiait au Cégep John-Abbott au moment des faits, sont décédés à bord de leur autopatrouille après avoir percuté un chevreuil en route vers Saint-Lazare où ils allaient répondre à un appel pour une dispute familiale.

« Pendant la cérémonie, le nom des agents décédés depuis les années 1800 est lu afin qu’on ne les oublie pas. Ça prend environ 1h-1h30 pour tous les parcourir. Puis, le képi de ceux décédés cette année est apporté sur un coussin. C’est vraiment touchant comme moment », conclut-il.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 18h00

Les travailleurs de la SOPFEU approuvent la nouvelle convention collective

Les travailleurs de la Société de protection des forêts contre le feu (SOPFEU) qui sont représentés par le syndicat Unifor ont ratifié l'entente de principe qui était intervenue avec leur employeur, de sorte qu'ils ont maintenant une nouvelle convention collective. Selon le syndicat, l'entente a reçu l'appui de 64,5 % des travailleurs qui se sont ...

durée Hier 9h00

Les Québécois sont les seuls Canadiens qui adhèrent au bilinguisme

Le bilinguisme canadien est «un mythe» à l'extérieur du Québec, qui est la seule province à y adhérer. Un sondage Léger réalisé pour La Presse Canadienne illustre de manière éclatante la fracture entre ce que l'on a souvent appelé les deux solitudes lorsqu’on compare les résultats obtenus au Québec à ceux du reste du Canada, et ce, à chacune des ...

20 juin 2024

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, prévoit un été «difficile» dans les hôpitaux

La situation dans le réseau de la santé du Québec cet été sera similaire à celle des années passées, soutient le ministre Christian Dubé, tout en admettant que la saison chaude sera «difficile» en raison du manque de personnel et des vacances. On prévoit la fermeture de plus de 1500 lits cet été. C’est 115 de moins par rapport à l’an dernier. Le ...