Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Durant la pandémie

Plus de 3,2 M$ en aide financière pour les entreprises de Shawinigan

durée 16h00
14 juillet 2022
Angelique Villeneuve
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Angelique Villeneuve, Journaliste

La Ville de Shawinigan a été présente pour soutenir les entrepreneurs, durant les deux dernières années de pandémie.

Le Service de développement économique de la Ville a traité plus de 200 dossiers entre le printemps 2020 et le printemps 2022.

Ce sont 134 demandes qui ont abouti à une aide financière de 3 202 586 $, par l’entremise de l’enveloppe additionnelle du fonds local d’investissement (FLI) remis exclusivement dans le contexte de la pandémie.

« Nous avons été présent et à l’écoute des besoins de notre milieu économique. On a accompagné nos entreprises et on a dégagé le maximum d’argent pour leur permettre de passer à travers cette situation inédite », a relaté le maire de Shawinigan, Michel Angers.

Notons que ce fonds du ministère de l’Économie et de l’Innovation a servi à financer deux programmes auxquels les entreprises pouvaient souscrire, soit le Programme d’aide d’urgence aux PME (PAUPME) et son volet Aide aux entreprises en région en alerte maximale (AERAM).
 

Bilan de l’aide aux entreprises

Sur les 134 entreprises soutenues financièrement, plus de 95 % sont encore en activité.

Plusieurs de ces entreprises, soit 57, ont d’ailleurs bénéficié de l’aide financière du volet AERAM en tombant en zone rouge, indiquant qu'elles ont été frappées par un ordre de fermeture par le gouvernement du Québec.

« Cette aide a été d’une grande importance pour nous au restaurant Le Radoteux. Notre entreprise aurait passé très difficilement à travers ces deux années sans cela. Ça nous a entre autres permis de payer les coûts fixes », fait savoir un des copropriétaires du restaurant Le Radoteux, Indrasen Teeroovengadum.

L’aide financière remise dans ce contexte représente 1 958 316 $, soit 61 % de toute l’aide financière octroyée par l’enveloppe additionnelle du FLI.

« Nos conseillers ont tout mis en œuvre pour répondre le plus rapidement possible aux demandes et s’assurer que les gens recevaient l’aide financière dont ils avaient besoin, dans les meilleurs délais possibles. En temps normal, un traitement de dossier de financement aux entreprises peut demander de six à huit semaines. Nous avons réussi à raccourcir ce délai à deux semaines pour la grande majorité des cas. C’est un tour de force remarquable », a expliqué le directeur du Service de développement économique de la Ville, Luc Arvisais.

Tous les secteurs économiques auront profité du PAUPME.

En pourcentages, 20 % des entreprises sont du secteur manufacturier et services aux entreprises, 17 % proviennent du secteur commerce de détail et service à la personne et 61 % touchent le secteur de la restauration, des bars et de l’activité physique et récréative; ce dernier secteur ayant été celui concerné par le volet AERAM.

« Même si ces programmes prenaient fin le 14 juin dernier, nous continuons d’être présents, notamment avec le réseau Accès entreprise Québec et le programme ESSOR. La réussite de nos entreprises est une priorité et on continue de les appuyer et de stimuler leur croissance. Merci aux super employés du Service de développement économique de la Ville de Shawinigan d’avoir écouté et soutenu toutes ces entreprises », a soutenu la députée de Laviolette, Saint-Maurice, Marie-Louise Tardif.

À noter que l’enveloppe initiale de 1 925 669 $ du PAUPME a été bonifiée à trois reprises par le gouvernement du Québec entre avril 2020 et juin 2022.

« Cette aide a fait une différence pour plusieurs entrepreneurs. Je remercie le gouvernement du Québec d’avoir été à l’écoute des entreprises de chez nous pendant cette difficile période. Aujourd’hui, le contexte est bien meilleur et on est tous prêts à aller de l’avant, avec une reprise active de l’économie », a souligné le maire de Shawinigan.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...