Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Appel à tous

Nouveau projet d’aide aux familles pour la rentrée scolaire à Trois-Rivières

durée 06h00
6 juillet 2022
ici

commentaires

ici

likes

 

vues

imprimante
Angelique Villeneuve
email
Par Angelique Villeneuve, Journaliste

Devant la montée de l’inflation et l’augmentation des demandes d’aide à Trois- Rivières, l’équipe des Artisans de la Paix innove en lançant le projet Paniers de la rentrée.

Ce projet offrira aux familles qui en feront la demande non seulement un sac à dos rempli de fournitures scolaires, mais également une aide alimentaire et vestimentaire, pour amoindrir les impacts financiers de la rentrée.

La campagne de financement de l'organisme est ainsi lancée avec un objectif de 50 000 $, afin de bien garnir ses Paniers de la rentrée.

Depuis 2003, des sacs à dos remplis de fournitures scolaires sont remis à approximativement 300 familles dans le besoin chaque année, par Les Artisans de la Paix, en collaboration avec Costco Trois-Rivières.

Cette année, face à la montée de l’inflation, les besoins dépassent le contenu du sac à dos.

« La situation économique actuelle accentue la pauvreté, nous le constatons de plus en plus. Le projet d’ajouter l’aide alimentaire et vestimentaire vient d’une intention de rendre la rentrée scolaire moins difficile pour les familles en situation de pauvreté et de précarité », explique Charline Vaugeois, coordonnatrice en intervention sociale de l’organisme Les Artisans de la Paix.


Don du ministre

Un premier don significatif de 10 000 $ a été offert par le député de Trois-Rivières, Jean Boulet, ministre responsable de la région de la Mauricie, qui remet ce montant à même son budget discrétionnaire.

« Trois-Rivières est reconnue pour la force de son milieu communautaire. Je salue le travail de l’organisme Les Artisans de la Paix qui a su fédérer plusieurs acteurs autour de ce projet innovant. Tous les enfants méritent d’avoir les outils en main pour partir du bon pied leur année scolaire. Il en va de la réussite éducative de nos jeunes. C’est tous ensemble que nous assurons un filet social solide pour les personnes en situation de vulnérabilité », a-t-il exprimé.


Mobilisation de tous

Chacun peut décider de participer au projet Paniers de la rentrée, les dons pouvant être déposés directement chez Les Artisans de la Paix situé au 700, rue Ste-Cécile, à Trois- Rivières.

Un défi est également lancé aux entreprises désirant faire un don ou inviter leurs équipes à contribuer à une collecte.

« Tous les dons sont importants et nous invitons les entreprises à se mobiliser pour nous aider à atteindre l’objectif de 50 000 $. Si nous pouvons au moins enlever aux parents la peur de ne pas être en mesure de nourrir ou vêtir leurs enfants de façon convenable pour l’école, notre travail et notre mobilisation à tous auront porté fruits », a précisé le président du conseil d’administration des Artisans de la Paix, Jean-Denis Girard.

Plusieurs partenaires se greffent au projet afin de rejoindre le plus grand nombre de familles. C’est le cas, entre autres, de la Maison des familles du Rivage, de la Maison des familles Chemin du Roi, de la Maison de la famille Trois-Rivières, de la Maison Coup de pouce, de la Maison René, de la Ressource FAIRE, du Bon Citoyen, de L’Entraide du Cap: Ebyòn, de Maternaide, du Centre de pédiatrie sociale de Trois-Rivières et du Centre de services scolaire du Chemin-du- Roy.

Le Séminaire Saint-Joseph et la Caisse Desjardins de Trois-Rivières collaborent également à la récupération d’articles scolaires usagés. L’objectif visé est de distribuer 500 paniers de la rentrée.

« Je suis moi-même père de deux enfants et je sais à quel point c’est important pour eux d’avoir tout ce dont ils ont besoin pour aller à l’école. Je serais attristé de constater que je ne suis pas en mesure de fournir ce qu’il leur faut pour la rentrée scolaire. Je souhaite que l’ensemble des familles qui font la demande puissent avoir leur panier de la rentrée », a mentionné Guillaume Morrissette, auteur et porte-parole des Artisans de la Paix, qui se dit très touché par cette campagne.

« Pour y parvenir, nous avons besoin de la générosité de toute notre population. Si l'on veut changer le monde, commençons par le nôtre », a-t-il souligné.


Faire une demande

Les familles qui désire déposer une demande peuvent s’inscrire au projet en appelant au 819 371-3366 ou en consultant leur organisme famille jusqu’au 15 juillet.

Il leur sera indispensable d'avoir en leur possession une preuve de revenu et une preuve de résidence, ainsi que la liste de fournitures scolaires remise par l’école.

La distribution des paniers de la rentrée aura lieu les 17, 18 et 19 août avec possibilité de prolongation les 22, 23 et 24 août.


Soutien

Rappelons que les Artisans de la Paix est un organisme communautaire de premier plan ayant pour mission de subvenir aux besoins de base et soutenir les personnes en difficulté tout en les accompagnant vers une autonomie accrue.

Aussi, les personnes les plus vulnérables du grand Trois-Rivières, pour lesquels les ressources se font rares, sont accueillis par le service d’intervention.

Plusieurs services sont offerts aux personnes vivant en situation de pauvreté, tels que intervention, tablée populaire, distribution alimentaire, service de référence, paniers de Noël, déclarations de revenus, dépannage de type alimentaire vestimentaire ou encore de mobilier, et autres.



Photo: de gauche à droite, Charline Vaugeois, coordonnatrice en intervention sociale des Artisans de la Paix, Jean-Denis Girard, président du conseil d'administration, Robert Tardif, directeur général, Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration, ministre responsable de la région de la Mauricie et député provincial de Trois-Rivières et Guillaume Morrissette, porte-parole, des Artisans de la Paix.

commentairesCommentaires

0

Pour partager votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 15h00

Technologistes médicaux: une pénurie silencieuse qui crée des retards dans le réseau

Travailleurs de l'ombre et métier méconnu du public, les technologistes médicaux sont essentiels pour traiter les patients. Toutefois, une «pénurie critique» de technologistes sévit présentement au Québec, ce qui engendre des retards dans le réseau de la santé.  Les analyses effectuées par les technologistes médicaux permettent au médecin de ...

durée Hier 9h00

Les besoins en psychologues seront comblés en 2026, estime le ministre Carmant

Les besoins en psychologues dans le réseau de la santé seront pourvus dans deux ans, selon les estimations du ministre des Services sociaux, Lionel Carmant.  Lors de l’étude des crédits budgétaires, jeudi, il a expliqué qu’il y avait 2271 psychologues actuellement dans le réseau et que les besoins se situaient à 2340, pour cette année, donc un ...

18 avril 2024

Près de 80 % des Québécois veulent une loi sur le don d'organes

Alors que l'Assemblée nationale se penche sur des façons d'améliorer la performance du Québec en matière de don d'organes et de transplantation, un nouveau sondage révèle que près de 80 % des Québécois sont favorables à l'adoption d'une loi pour y arriver.  Selon la directrice générale de Transplant Québec, Martine Bouchard, cela démontre ...