Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Célébration du 25e anniversaire et changement de nom

Le Pavillon de l’Assuétude devient la Maison Eurêka

durée 08h00
18 juin 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Le Pavillon de l’Assuétude, ressource d’hébergement en dépendances, a souligné en grand ses 25 ans d’existence en changeant de nom pour la Maison Eurêka.

La direction de l’organisation avait convié les partenaires, les employés, les bénévoles et d’anciennes personnes hébergées de la ressource à un grand rassemblement pour annoncer le changement d’appellation.

Le Pavillon de l’Assuétude a profité de cette rencontre pour faire un historique de son organisation et de l’évolution de la ressource depuis ses débuts en 1997. La direction et le conseil d’administration ont dévoilé le nouveau nom adopté par les membres et la nouvelle image de marque que l’organisme arborera à compter d’aujourd’hui.

« Après 25 ans, il était temps de moderniser et rajeunir l’image de l’organisation. C’est ainsi qu’après analyse, réflexion et différentes consultations, l’organisation a décidé de changer de nom », souligne le communiqué.

On explique que « maison » évoque la sécurité, le sentiment d’appartenance, le confort. Alors qu’Eurêka fait référence à la prise de conscience que les gens ont en thérapie, ou encore l’idée de trouver un endroit où ils pourront investir sur eux et mieux se connaître eux-mêmes.

« La réaction a été très positive à l’idée de changer le nom de notre organisation ; un nom qui représente mieux notre mission et nos valeurs », mentionne France Bouffard, directrice générale de la Maison Eurêka.

« Les gens qui arrivent ici viennent trouver des outils. Nous les écoutons, sans jugement, et les accompagnons dans leur cheminement. Nous vivons leur transformation pas à pas, avec eux. Dans la dernière année, la cinquantaine d’employés de notre ressource est venue en aide à plus de 500 personnes », soutient Charlie Webb, présidente du conseil d’administration de la Maison Eurêka, ajoutant par ailleurs que ce sont près de 50 bénévoles qui s’impliquent au sein de l’organisation.

La mise à jour du nouveau nom et des divers outils de communication sera effectuée progressivement tout au long de la prochaine année. Quant au nouveau site Internet, il sera mis en ligne au cours des prochaines semaines. Il sera notamment possible d’y effectuer une visite virtuelle des ressources et de trouver davantage d’information destinée aux personnes qui souhaitent être hébergées à la ressource.

La Maison Eurêka offre de l’aide et du soutien aux personnes âgées de 18 ans et plus vivant une assuétude telle que la toxicomanie et/ou l’alcoolisme. Les deux points de service, situés à Shawinigan et à Saint-Guillaume, accueillent en moyenne 500 personnes par année. Le traitement des dépendances en hébergement est la principale activité d’aide et de soutien de l’organisme.

La Maison Eurêka œuvre à accompagner les personnes à se libérer des effets de la dépendance, favoriser leur mieux-être et promouvoir leur dignité. La vision est de participer à un monde où les humains s’épanouissent en cultivant leur plein potentiel.

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

30 juin 2022

Un colloque de trois jours sur la bioéconomie à Trois-Rivières

La bioéconomie québécoise est riche et diversifiée. Intimement liée au développement des régions, elle représente une réelle occasion d’innovation et de création de richesses pour le Québec. Dans une perspective d’économie circulaire et de développement durable, la bioéconomie a tout le potentiel d’offrir des solutions durables à des enjeux ...

29 juin 2022

Un camp de vacances pour favoriser l'intégration des enfants immigrants

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan OFFRIRA l’expérience d’une semaine de camp de vacances à 18 enfants issus de familles de nouveaux arrivants résidant à Shawinigan en collaboration avec le Camp de vacances du Lac en Cœur, indique le communiqué de l’organisme « Du 26 juin au 1er juillet et du 31 juillet au ...