Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

CIUSSS MCQ

Deux « Aire ouverte» pour les jeunes de 12 à 25 ans

durée 12h17
22 mars 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux de la Mauricie-et-du-Centre-du-Québec ouvrira deux sites d’Aire Ouverte dans la région, explique la direction CIUSSS MCQ dans un communiqué.

« Ces sites destinés aux jeunes de 12 à 25 ans qui consultent peu dans les modèles “traditionnels” de services offriront des services variés touchant la santé et le bien-être, en partenariat et complémentarité avec les différents acteurs communautaires du milieu. Un de ces nouveaux sites verra le jour à Shawinigan en 2022, ainsi qu’un deuxième dans le territoire de Drummond en 2023 », précise le CIUSSS MCQ.

Le ministère de la Santé et des Services sociaux a amorcé la mise en place de ces nouveaux services en 2018. Ils sont déployés dans toutes les régions du Québec. L’objectif d’Aire Ouverte est de rejoindre les jeunes qui sont en contexte de vulnérabilité et de leur offrir des services adaptés à leur réalité et leurs besoins.

« Beaucoup d’adolescents et jeunes adultes vivent de la souffrance, de la détresse psychologique ou d’autres difficultés et ne consultent pas, ne donnent pas suite ou abandonnent les services. Avec Aire Ouverte, on veut créer un lieu sécurisant où les jeunes sont à l’aise de consulter pour une variété de raisons : de la santé mentale à la santé sexuelle, aux problèmes de santé mineurs en passant par les difficultés d’adaptation ou même les problèmes familiaux », mentionne Éric Tremblay, directeur adjoint du continuum jeunes en difficulté et santé mentale jeunesse au CIUSSS MCQ.

Les jeunes le public cible et ils sont aussi impliqués tout au long de l’élaboration du projet. Pour chaque Aire Ouverte, un conseil local de jeunes est mis en place pour exprimer leur avis sur leurs besoins afin de créer un lieu et des services à leur image. Un tel conseil a déjà été mis en place à Shawinigan où près d’une vingtaine de jeunes ont commencé à mettre sur pied leurs idées.  

Pour Shelby L’Etang et Floriane Coué Bordeleau, membres du conseil des jeunes d’Aire Ouverte Shawinigan, c’est une opportunité unique de s’impliquer dans un projet qui aura des impacts concrets. « Comme jeunes, on se sent souvent comme si nos besoins ne sont pas importants ou sont mal compris. Qu’un problème soit mineur ou majeur, il est réel et important et Aire ouverte vient répondre à ces préoccupations pour que chaque jeune se sente écouté. Avoir accès à tous les services dont on a besoin sous un même toit est facilitant, c’est un gros plus à notre avis », mentionnent les deux jeunes femmes.

L’équipe d’Aire ouverte Shawinigan est à la recherche de jeunes qui désirent s’impliquer dans le projet. Tous les détails se trouvent sur la page web du projet au ciusssmcq.ca dans la section aireouverte.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


29 septembre 2022

Il sera possible de se faire vacciner pour la COVID-19 et l'influenza en même temps

Le directeur de la Santé publique le Dr Luc Boileau était de retour devant les médias après trois semaines sans avoir tenu de point de presse. Il a été question de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la campagne de vaccination contre l’influenza.  Le Dr Luc Boileau indique que la rentrée a été plus clémente que dans les deux ...

26 septembre 2022

Retour en images sur la cérémonie hommage aux policiers décédés en fonction

L’émotion était palpable ce dimanche en après-midi à Ottawa sur la colline parlementaire. Près de 4 500 policiers provenant des quatre coins du Canada, et de la région du Suroît, se sont réunis pour rendre hommage aux agents décédés dans l’exercice de leur fonction plus tôt cette année. Parmi les intervenants qui ont pris part à cette cérémonie ...

25 septembre 2022

Un comité parlementaire examine l'aide médicale à mourir et les troubles mentaux

Une psychiatre a déclaré devant le comité mixte spécial du Parlement sur l'aide médicale à mourir que les personnes atteintes de troubles mentaux peuvent souffrir pendant des décennies et que leur détresse est tout aussi valable que celle d'une personne souffrant de douleurs physiques. Les personnes souffrant «uniquement» de troubles mentaux ...