Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Un sondage pour comprendre la situation

Les impacts économiques de la fermeture du pont des Piles

durée 11h02
10 février 2022
Yves Therrien
durée

Temps de lecture   :  

3 minutes

Par Yves Therrien, Journaliste

La fermeture du pont des Piles sur la route 155 aura des impacts pour les entreprises de l’agglomération de La Tuque en plus d’avoir des effets insoupçonnés sur la main-d’œuvre.

Pour avoir un portrait plus juste de la situation et mesurer les impacts économiques liés à fermeture de ce pont, une équipe de la Ville de La Tuque travaille en partenariat avec une équipe de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice depuis quelques jours.

Les deux organisations suivent la situation de près pour s’assurer que des solutions seront mises en place pour minimiser les impacts de cette fermeture sur l’économie latuquoise.

Des représentants de La Tuque participeront une fois par semaine à une rencontre d’un comité créé spécialement pour faire le suivi de ce dossier où siègent des représentants de la direction régionale du ministère des Transports, le maire de La Tuque, M. Luc Martel, la députée du comté de Laviolette-Saint-Maurice, Mme Marie-Louise Tardif.

Ce comité suivra de près l’évolution des travaux sur le pont pour s’assurer que cette fermeture sera d’une durée la plus courte possible.

Un mandat a été donné au Service de développement économique et forestier (SDÉF) et à la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice pour consulter les entrepreneurs locaux pour réunir un maximum d’informations sur les impacts liés à la fermeture du pont des Piles.

Du soutien

La Ville de La Tuque et la Chambre de commerce veulent s’assurer que la fermeture du pont des Piles ne mettra pas en péril des emplois en sol latuquois et que les entreprises qui auront à vivre avec un impact financier important lié à cette décision puissent recevoir le soutien dont elles auront besoin pour traverser cette épreuve.

« Comme nous tous, nos entrepreneurs ont été pris par surprise par cette décision du MTQ. Pour eux, l’impact est très important, car il a une incidence directe sur leurs frais d’exploitation, leur main-d’œuvre et leur clientèle. Ça peut même mettre des emplois en péril à La Tuque, parce qu’un an de fermeture, c’est très long. La route 155 est très importante pour La Tuque. On commence à peine à mesurer tous les impacts que cette fermeture de pont aura sur la vie de nos gens au cours de la prochaine année », souligne M. Luc Martel, président du conseil d’agglomération et maire de La Tuque.

Un sondage

Un sondage auprès des entrepreneurs est en cours de réalisation. Les participants peuvent y répondre en quelques minutes par un lien Web. Les gens concernés qui n’auraient pas reçu le sondage peuvent en faire la demande en appelant Mme Kim Poirier au SDÉF ou en appelant au bureau de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice.

« Il était primordial pour la Chambre de commerce d’agir rapidement, afin de mettre en place des actions pour appuyer les entrepreneurs du territoire. Le sondage en ligne est un premier moyen et nous invitons toutes les entreprises touchées par la fermeture du pont des Piles à y répondre. Nous sommes convaincus que nos entreprises sauront faire preuve, encore une fois, de dynamisme et de persévérance, comme ils le font si bien depuis maintenant deux ans », ajoute M. Steven Tremblay, président de la Chambre de commerce et d’industrie du Haut-Saint-Maurice

Les réponses à ce sondage, qui seront traitées de manière confidentielle, serviront à outiller les membres du comité. À l’intérieur de ce sondage, les entrepreneurs sont invités à suggérer des solutions pour minimiser l’impact de la situation.

Tourisme

Bien que les deux organisations reconnaissent que la fermeture du pont des Piles est nécessaire pour une question de sécurité, elles craignent une baisse d’achalandage en raison des bouchons de circulation que cette situation risque fort de provoquer à certaines périodes de l’année au centre de la Mauricie.

La Tuque a réussi au cours des dernières années à augmenter de façon significative l’achalandage touristique. La communauté latuquoise espère que ce gain important pour l’économie locale ne sera pas trop affecté par la fermeture du pont des Piles.

 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


30 juin 2022

La Cour suprême confirme l'élargissement de la protection des victimes de viol

La Cour suprême du Canada a confirmé l’élargissement de la loi canadienne sur la protection des victimes de viol apporté par les libéraux il y a quatre ans. Dans un arrêt rendu jeudi à six contre trois, le plus haut tribunal a déclaré que les règles élargies visant à empêcher davantage que le passé d’une présumée victime d’agression sexuelle ne ...

30 juin 2022

Un colloque de trois jours sur la bioéconomie à Trois-Rivières

La bioéconomie québécoise est riche et diversifiée. Intimement liée au développement des régions, elle représente une réelle occasion d’innovation et de création de richesses pour le Québec. Dans une perspective d’économie circulaire et de développement durable, la bioéconomie a tout le potentiel d’offrir des solutions durables à des enjeux ...

29 juin 2022

Un camp de vacances pour favoriser l'intégration des enfants immigrants

Le Service d’accueil des nouveaux arrivants (SANA) de Shawinigan OFFRIRA l’expérience d’une semaine de camp de vacances à 18 enfants issus de familles de nouveaux arrivants résidant à Shawinigan en collaboration avec le Camp de vacances du Lac en Cœur, indique le communiqué de l’organisme « Du 26 juin au 1er juillet et du 31 juillet au ...