X
Rechercher
Publicité

Pour les véhicules électriques

Des nouvelles bornes de recharge rapides au IGA Supermarché Jean XXIII à Trois-Rivières

durée 12h50
19 janvier 2022
Jean-Francois Desbiens
durée

Temps de lecture :

2 minutes

Par Jean-Francois Desbiens, Journaliste

Le Jour de la Terre Canada et IGA Supermarché Jean XXIII mettent en service à Trois-Rivières deux nouvelles bornes du programme RechargÉco, un réseau de 100 bornes de recharge rapides pour les voitures électriques qui seront installées dans les stationnements de 50 épiceries IGA au Québec et au Nouveau-Brunswick.

Les bornes ont été inaugurées officiellement par Claude Perreault, directeur du IGA Supermarché Jean XXIII, par Julie Brosseau, attachée politique de René Villemure, député de Trois-Rivières, ainsi que par Julien Kuzdzal, coordonnateur construction RechargÉco du Jour de la Terre Canada.

En offrant aux électromobilistes l’occasion de recharger leur voiture en seulement 20 minutes, le Jour de la Terre Canada veut créer un engouement et accélérer le passage à l’auto électrique au pays.

La bannière IGA est le premier partenaire à accueillir les bornes de RechargÉco. Ce sont 50 marchands IGA qui offriront à leurs clients deux bornes de recharge dans leur stationnement d’ici l’été 2022.

Dons à Moisson Mauricie

De plus, tous les 22 du mois, les revenus seront versés à Moisson Mauricie.

« Le Jour de la Terre Canada est très heureux d’inaugurer aujourd’hui à Trois-Rivières deux nouvelles bornes de son réseau RechargÉco, affirme Pierre Lussier, président du Jour de la Terre Canada. Grâce à ce programme, nous souhaitons démocratiser le passage à l’auto électrique en misant sur une expérience client améliorée. En effet, les bornes RechargÉco multiplient les avantages pour les utilisateurs: possibilité de recharger sa voiture tout en faisant son épicerie, elles sont rapides et compatibles avec tous les modèles de voitures électriques et l’application mobile notifie l’utilisateur quand la recharge est terminée. »

« Nous sommes très heureux de contribuer à protéger l’environnement en mettant à la disposition de notre clientèle et de toute la communauté ce nouveau service, ajoute Claude Perreault, directeur, IGA Supermarché Jean XXIII. Avec ces deux bornes RechargÉco accessibles à tous et en tout temps dans le stationnement de notre magasin IGA, nous voulons faciliter la vie des électromobilistes qui pourront faire leur épicerie le temps de recharger leur véhicule. »

Ce programme peut compter sur la contribution du ministère des Ressources naturelles du Canada qui le soutient à hauteur de 5 M$.

Il peut également compter sur le soutien financier de chacun des 50 marchands IGA participants et du Fonds Éco IGA pour une contribution de 1,75 M$, pendant que le Jour de la Terre Canada investit 8 M$ dans cette aventure.

Rapidité

Lorsque couplées, les deux bornes RechargÉco peuvent délivrer une puissance de 125 kW, parmi les plus rapides du marché.

Des adaptateurs sont aussi disponibles auprès du comptoir de courtoisie pour les propriétaires de voitures Tesla qui souhaitent utiliser les bornes RechargÉco. Grâce aux adaptateurs, les bornes du réseau RechargÉco sont compatibles avec tous les véhicules électriques, peu importe leur modèle ou la marque de leur fabricant. 

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


«Les enfants restez loin des tondeuses à gazon»

Daniel Lanteigne, un doyen du Programme pour enfants amputés (Les Vainqueurs) de l’Association des Amputés de guerre, connaît très bien les conséquences tragiques d’un accident de tracteur de pelouse. À l’âge de six ans, il a subi un accident impliquant une telle machine. Maintenant dans la trentaine et père d’un jeune garçon, il tient plus que ...

Les journalistes souffrent de niveaux «alarmants» de stress, suggère un sondage

Les travailleurs canadiens de l’information souffrent de niveaux «alarmants» de stress et de traumatismes liés au métier, selon un nouveau rapport, et les chercheurs réclament un soutien accru pour aider les journalistes à faire face à la couverture de la COVID−19 et d’autres crises dans l’actualité. Les résultats, basés sur 1251 réponses ...

durée Hier 12h50

Savannah et ses parents ont besoin d’aide dans leurs épreuves

Le 26 février, Savannah, à peine 3 ans, reçoit un diagnostic sévère de cancer au stade 5, la forme la plus agressive. Ses reins sont attaqués par une tumeur rare, la tumeur de Wilms. Une tonne de brique lui est tombée sur le corps et sur la tête de sa mère Andréa Morissett et de son père Olivier Groleau, de Trois-Rivières. La famille élargie ...