Nous joindre
X
Rechercher
Publicité

Distractions, excès de vitesse et conduite avec les facultés affaiblies

Ce qui inquiètent les Canadiens sur la route selon CAA

durée 08h00
2 janvier 2022
durée

Temps de lecture   :  

2 minutes

Par Salle des nouvelles

Les Canadiennes et Canadiens considèrent les mauvais comportements au volant comme une menace sérieuse à leur sécurité. En effet, la conduite avec les facultés affaiblies, les distractions et la vitesse sont des sources d’inquiétude majeures selon les résultats du récent sondage mené par l’Association canadienne des automobilistes (CAA).

Si 80 % des accidents sont liés directement aux comportements des conducteurs, c’est sans surprise qu’ils se retrouvent également au cœur des inquiétudes des personnes sondées. À cet effet, elles estiment les éléments suivants comme de sérieuses menaces à leur sécurité routière :
Distractions

• Utilisation du téléphone au volant (92 %)

• Manipulation de l’ordinateur de bord ou du système d’info divertissement (67 %)

• Se servir de la reconnaissance vocale de la voiture, comme Siri ou Apple CarPlay (33 %)


Excès de vitesse

•    Rouler au-delà de la limite permise dans un quartier résidentiel (91 %)

•    Conduire bien au-delà de la limite de vitesse (90 %)

•    Excéder la limite permise sur les autoroutes (80 %)


Conduite avec les facultés affaiblies

•    Alcool (93 %)

•    Drogues illégales (93 %)

•    Cannabis (85 %)

•    Médicaments sur ordonnance (64 %)

« Je constate, sans étonnement, que les résultats du sondage de la CAA concordent parfaitement avec le dernier bilan routier annuel qui nous indique que les deux plus grandes causes de collisions sont les distractions et la vitesse », mentionne Marco Harrison, expert en sécurité routière et directeur de la Fondation CAA-Québec.

Quant aux craintes signalées par les personnes sondées en ce qui a trait à la conduite avec les facultés affaiblies, la période des fêtes ne pourrait pas mieux tomber pour rappeler qu’on ne prend pas le volant après avoir consommé drogues ou alcool.

CAA-Québec rappelle qu’il n’y a aucune excuse valable pour conduire avec les facultés affaiblies et il y a de multiples solutions afin de rester en sécurité :

-    Un taxi ou tout autre service de transport

-    Le transport en commun

-    Un ami ou un parent

-    Une personne désignée pour conduire

-    Dormir sur place

commentairesCommentaires

0

Pour partagez votre opinion vous devez être connecté.

RECOMMANDÉS POUR VOUS


durée Hier 16h30

Santé publique : la grève de trois jours des professionnels débute

Les professionnels de l’Institut national de santé publique (INSPQ) ont amorcé lundi matin une grève de trois jours. Ils ont manifesté à Montréal et à Québec, devant l’Assemblée nationale, dans ce contexte. Ce sont 400 professionnels: des conseillers scientifiques, des agents d’information, des analystes en informatique, notamment, qui sont ...

durée Hier 15h21

La décontamination de terrains pourrait coûter des milliards au Canada

Décontaminer l'ensemble des sites fédéraux coûtera plusieurs milliards de dollars au Canada. Par exemple, la décontamination de l'ancien emplacement de Giant Mine, au Yukon, coûtera à lui seul 4,38 milliards $, un sommet au pays. Les travaux, qui se sont amorcés en 2005, se prolongeront jusqu'en 2038. Cette somme ne comprend pas l'entretien à ...

25 novembre 2022

Les pédiatres révisent leurs recommandations sur le temps d'écran des tout-petits

La Société canadienne de pédiatrie a abandonné sa directive d'il y a cinq ans qui limitait le «temps d'écran» pour les tout-petits et les enfants d'âge préscolaire: elle encourage plutôt les parents à accorder la priorité aux émissions éducatives, interactives et adaptées à l’âge.  Dans de nouvelles directives publiées jeudi, la Société ...