Publicité

3 décembre 2021 - 16:18

Texte commandité

Quelles sont les compétences d'un bon exterminateur ?

 

Les exterminateurs ont pour tâches d'identifier le ravageur particulier infestant l'emplacement du client, de déterminer le meilleur plan d'action et d'appliquer les produits chimiques nécessaires. Mais quelles sont les compétences d’un bon exterminateur ? Voyons plus en détail ce en quoi consiste le métier d’exterminateur.

Qu'est-ce qu'un exterminateur ?

Un exterminateur a la tâche variée et parfois difficile d'exterminer les cafards, les souris, les moustiques, les guêpes, les araignées, les termites ou tout autre animal considéré comme nuisible.

Que fait un exterminateur ?

Les exterminateurs se concentrent sur l'élimination des infestations de ravageurs. Mais ils apaisent également les clients en détresse et les informent des différentes méthodes qui peuvent être utilisées pour lutter contre les parasites.

Les exterminateurs poseront d'abord des questions sur les problèmes rencontrés par un client, puis procéderont à un examen approfondi de la zone infestée. Cela implique d'examiner attentivement tous les endroits suspects dans la maison, ainsi que les sources extérieures potentielles.

Les exterminateurs partageront ensuite leurs découvertes avec le client et discuteront des différentes méthodes disponibles pour résoudre le problème. Avec le consentement et l'approbation du client, l'exterminateur rédige un plan d'action complet.

Le processus implique généralement la pulvérisation d'insecticides et/ou de pesticides dans la bonne quantité, ou la pose de pièges. En cas d'infestation généralisée, il est parfois nécessaire de sceller les lieux et de les fumiger.

Quelles sont les compétences d'un bon exterminateur ?

Les exterminateurs doivent porter une attention particulière aux détails. Certaines infestations ne laissent que de légers signes qui peuvent être observés sans intrusion importante. Les produits chimiques peuvent avoir besoin d'être mélangés avant l'application, et le technicien doit s'assurer que le bon équilibre est atteint. En effet, si la formule est trop faible, le ravageur ne sera pas éradiqué, mais un mélange trop fort peut être nocif pour l'environnement, les animaux domestiques ou les résidents.

L’exterminateur doit d'abord identifier le type de ravageur, où il se concentre et la meilleure méthode pour l'éliminer. Les preuves matérielles sont parfois rares ou ambiguës. Sur la base des indices disponibles, il doit appliquer une logique pour décider quel ravageur est présent. S'il existe plus d'une option de traitement, il doit déterminer quelle méthode est la meilleure pour les circonstances particulières.

Les exterminateurs ont besoin à la fois de force physique et d'endurance. Un équipement de protection individuelle lourd est requis pour certains travaux, et le technicien peut devoir entrer dans des espaces exigus ou se contorsionner dans des positions inconfortables tout en le portant. Les techniciens sont physiquement actifs pendant une grande partie de leur journée de travail, et marchent, grimpent, s'agenouillent, se penchent et rampent fréquemment. Le travail peut être effectué à l'extérieur, soumettant l’exterminateur à des températures extrêmes.

L’exterminateur représente l'entreprise lorsqu'il travaille chez un client. Il doit donc être poli, professionnel et amical. Les clients sont parfois angoissés par leurs problèmes de ravageurs. Les techniciens doivent également faire preuve de tact s'ils doivent expliquer à un client comment celui-ci aggrave l'infestation ou pourquoi un traitement antérieur n'a pas résolu le problème. Lorsqu'il se trouve dans les locaux ou la résidence du client, un technicien doit être respectueux de la propriété du client, en prenant soin de ne rien endommager. Lorsque le travail est terminé, le technicien doit nettoyer après lui-même, en laissant la zone libre de bouteilles de pesticides vides ou d'autres débris liés à son travail.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.