Publicité

15 juillet 2020 - 09:19

Transplant Québec

Un mois difficile pour le don d'organes

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Même en 2020, trouver des donneurs d’organe reste toujours un défi. L’organisme Transplant Québec a connu ses plus bas taux de références et donneurs des cinq dernières années en avril 2020. 

Dans tout le Québec, durant la pandémie, seulement 25 références ont été transmises par les hôpitaux, deux personnes ont fait le don de leurs organes et cinq personnes ont été transplantées. Heureusement, vers le mois de mai, on a assisté à une reprise des activités qui revient vers le nombre habituel. 

« Le ralentissement qui s’est produit en avril dernier s’explique principalement par les circonstances exceptionnelles dans lesquelles nous avons été plongés. La nécessité d’assurer la sécurité des patients à transplanter ainsi que la réorganisation massive dans les hôpitaux ont notamment pu contribuer à ces résultats. Ce n’est cependant pas la première fois que le nombre de donneurs descend sous la barre des 10 pour un mois donné au cours des dernières années », souligne le directeur général de Transplant Québec, Louis Beaulieu.

Transplant Québec mentionne que la situation n’est pas encore revenue à la normale.   En effet, par rapport à la même période en 2019 (soit du 12 mars au 30 juin), on constate une diminution de 50 % du nombre de donneurs d’organes et de 60 % des transplantations. 

« Les références qui proviennent des établissements de santé ont certes diminué, mais elles n’ont jamais cessé. Ceci est encourageant et indique que la culture du don d’organes s’installe de plus en plus en milieu hospitalier. La situation actuelle nous amène toutefois à redoubler d’efforts avec les professionnels des hôpitaux de concert avec le ministère de la Santé et des Services sociaux », ajoute M. Beaulieu. 

Le nombre de personnes en attente d’une greffe demeure pour sa part stable. Le nombre de décès n’a pas augmenté comparativement à la même période l’année dernière.   Il y a toujours 800 patients en attente, dont 21 enfants. Il est donc important de maintenir au maximum ces activités. Transplant Québec en appelle de nouveau à la générosité des familles qui auront à traverser l’épreuve de la perte subite d’un être cher afin qu’elles soutiennent activement la réalisation du don. L’organisme insiste également sur l’importance que chacun fasse connaître ses volontés à ses proches et les consignent par écrit dans l’un des registres du Québec.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.