Publicité

19 juillet 2020 - 06:00

Plusieurs mesures sanitaires en vigueur

La bibliothèque H.-N.-Biron rouvre complétement dès mardi

Par Salle des nouvelles

La Ville de Nicolet a annoncé la réouverture de l’ensemble des services de la bibliothèque H.-N.-Biron à compter du mardi 21 juillet avec plusieurs mesures sanitaires en vigueur, notamment le respect de la distanciation physique pour les usagers, le lavage des mains et l’utilisation d’un parcours unique.

Voici les services offerts :

  • Circulation dans les rangées par les citoyens (avec directions)
  • Service de prêt entre bibliothèques du réseau
  • Utilisation du mobilier, à l’exception des jeux en libre-service (disponibles cependant pour la location à la maison)
  • Utilisation des postes de travail informatiques (3 sur 6, avec inscription au comptoir de prêt et désinfection entre les utilisations).

Les animations reprendront à l’automne.

La bibliothèque sera ouverte en fonction de l’horaire d’été suivant :

Mardi

 

13 h 30 à 17 h

 

Mercredi

 

13 h 30 à 17 h

 

Jeudi

 

13 h 30 à 20 h

 

Samedi

 

10 h 00 à 16 h

 

 

Rappelons qu’en raison du COVID-19, la bibliothèque a été fermée pendant près de trois mois (du 15 mars au 2 juin). Depuis le 12 mai, la bibliothèque offre divers services pour répondre aux besoins des citoyens (service de livraison, service à l’auto, divers services en ligne et comptoir de prêts disponible) 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.