Publicité

2 juin 2020 - 12:38

Programme de Soutien aux soins d’assistance en établissement de santé

« On a besoin de vous en grand nombre, inscrivez-vous », François Legault

Par Marie-Claude Pilon, Journaliste

Pour pallier au manque de personnel dans les CHSLD du Québec, le gouvernement lance le programme Soutien aux soins d’assistance en établissement de santé. Cette attestation d’études professionnelle de 375 heures se tiendra du 15 juin au 15 septembre. 

Au total, ce sont 52 centres de formations professionnelles qui offriront ce cours aux intéressés à travers la province. La liste de ceux-ci sera dévoilée plus tard cette semaine. 

« Aujourd’hui, nous lançons cette opération cruciale, sans filet et urgente pour laquelle il faut trouver 10 000 étudiants de tous âges intéressés par une carrière de préposés dans les CHSLD. C’est important d’y prendre part si l’on ne veut pas revivre une situation comme celle des derniers mois au cours des prochaines années. Je lance donc l’appel aux jeunes et moins jeune qui veulent contribuer à bâtir le Québec », a lancé le premier ministre François Legault lors de son point de presse du mardi 2 juin. 

49 000$ par an à la fin de la formation 

Ceux qui s’inscriront à la formation, via le www.quebec.ca/deveir prepose, recevront un salaire de 760$ par semaine pendant toute la durée de celle-ci. Au terme de ce cours, si ce cours est réussi, la personne obtiendra donc un poste temps plein (36,2 h par semaine) dans un CHSLD avec un salaire de base de 49 000$ par an avec tous les avantages sociaux. 

Mais attention, les enseignants de ces programmes auront un rôle important, en plus de transmettre leurs connaissances. « Ils devront évaluer les compétences de la personne, mais aussi si elle a la compassion pour faire ce métier. On ne veut pas que la motivation première des gens qui s’inscrivent soit le salaire. Pour faire ce métier, il faut avoir la vocation et la volonté réelle d’offrir dignité et humanité aux aînés qui ont fait du Québec d’aujourd’hui ce qu’il est », a-t-il ajouté. 

Fait intéressant, l’ATP offrira aux participants environ 120 heures de formation en classe et le reste alternera entre les milieux de travail et la théorie. « Au terme de cette formation, il n’y a aucune obligation pour les participants. Ils ne seront pas obligés de suivre d’autres programmes d’études, mais s’ils le veulent, ils pourront s’inscrire au DEP qui compte 870 heures de formation et qui leur ouvrira plus de portes sur le plan professionnel. Par exemple, ils pourront travailler ailleurs que dans un CHSLD », a conclu le ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge. 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.