Publicité

28 mai 2020 - 16:30

PANDÉMIE COVID-19

La situation va bien à l'extérieur des résidences, selon le premier ministre

Gabrielle Denoncourt

Par Gabrielle Denoncourt, Journaliste

Le premier ministre Legault, a débuté son bilan de la situation de manière positive en déclarant que la transmission communautaire, même à Montréal était de moins en moins grande et qu’il y avait une baisse de 173 personnes qui sont hospitalisées pour la COVID-19.

Ce qui reste préoccupant est le nombre de décès qui est encore important. Aujourd’hui, ce sont 74 nouveaux décès. François Legault mentionne qu’il ne faut pas oublier qu’il y a deux « mondes » celui des résidences et le reste de la communauté. Sur les 74, 70 vivaient en établissement pour aînés. 

Situation dans les résidences 

Il existe au Québec trois types de résidences pour personnes aînées, les CHSLD, les RPA et les ressources intermédiaires. Dans la province on retrouve 2 600 résidences, et hier 340 comptaient au moins un cas de COVID-19. C’est encore 2 725 personnes qui sont encore infectées, mais M. Legault ajoute que le chiffre a déjà été de 5 000. 

Dans les 412 CHSLD, il y en a 131 qui sont infectées pour un total de 1741 personnes. Le gouvernement comptabilise 41 CHSLD qui ont plus de 15 % de cas et sont jugés en situation critique. 

Plus de préposés dans les CHSLD

Le gouvernement a annoncé hier qu’il avait l’intention de recruter et former 10 000 préposés aux bénéficiaires dans les trois prochains mois. La formation se déroulerait de la mi-juin à la mi-septembre. Pendant, qu’ils se forment, les futurs préposés recevront 760 $ par semaine et obtiendront un salaire de 49 000 $ par année en travaillant dans un CHSLD. 

Le premier ministre ne veut pas que parler de l’aspect monétaire qui est intéressant, mais il considère qu’il y a des belles choses qui peuvent se passer dans un CHSLD. 

Situation au Québec 

Au Québec, en date d’aujourd’hui, le bilan fait état de 49 702 cas confirmés de COVID‑19 (+ 563), dont 4228 personnes décédées (+ 74) et 15 319 guérisons.

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.