Publicité
21 octobre 2019 - 09:20 | Mis à jour : 09:26

Un impact important sur le réseau d'aqueduc de la Ville

Shawinigan: mesures de débit des 500 bornes d'incendies dès ce mercredi 23 octobre

Par Salle des nouvelles

La Ville de Shawinigan va procéder à des mesures de débit sur plus de 500 bornes d’incendie sur son territoire. Ces mesures débuteront le mercredi 23 octobre et s’échelonneront jusqu’au mercredi 6 novembre. Elles seront effectuées de 7 h à 17 h du lundi au jeudi.
 
Ces travaux auront un impact important sur le réseau d’aqueduc de la Ville en produisant une variation de la pression et pouvant rendre l’eau brune mais toujours potable. Ces effets pourront durer plusieurs jours.
 
Il n’y aura pas de mesures particulières à prendre pour diminuer l’impact sinon que de s’assurer de faire couler l’eau du robinet périodiquement afin de permettre de renouveler l’eau dans votre propriété.
 
Trois distributrices d'eau
 
Afin de donner un accès gratuit à une eau non brouillée, la Ville met à la disponibilité des citoyens trois distributrices appelées « nourrices ». Elles sont situées aux trois arénas et sont accessibles, à compter de mercredi prochain, de 9 heures à 23 heures.
  • Aréna de Grand-Mère : du côté gauche, sur la 6e Rue.
  • Aréna Gilles-Bourassa : près de l’entrée principale de la 117e Rue.
  • Centre Gervais Auto : sur le côté droit, par l’avenue Jacques-Plante.
Un message automatisé par le SMAC sera envoyé lundi à tous les résidents touchés afin qu’ils puissent avoir le temps de faire, à la maison, des réserves d’eau non brouillée. Ils seront aussi avisés d’éviter de faire du lavage de vêtements.
 
 
Des mesures importantes pour la sécurité incendie
 
Ces mesures sur le réseau d’aqueduc visent à mettre à jour le plan global d’efficacité des bornes d’incendie. Cette information permet de connaitre la capacité de débit de chaque borne d’incendie lors des interventions des pompiers. De plus, une inspection sera effectuée sur les 1800 bornes d’incendie installées sur le territoire.
 

Publicité

Commentez cet article

Un ou plusieurs champs sont manquants ou invalides:





L'Écho de Trois-Rivières se réserve le droit de ne pas publier ou de retirer les propos diffamatoires, obscènes, ainsi que les commentaires discriminatoires, tout comme ceux incitant à la haine ou la violence. De plus, l'écriture phonétique et les messages écrits en lettres majuscules ne seront pas acceptés.

Vous souhaitez commenter cet article ? Faites-le de façon intelligente. Quoique certains internautes se croient à l’abri en publiant des commentaires et en nous donnant de faux courriels, il est très facile de les retracer. En cas de plainte pour diffamation ou menaces, L'Écho de Trois-Rivières collaborera avec les autorités en leur remettant les informations desdites personnes.